PUB

5 minutes avec Tim Gajser durant le confinement

Plus tôt ce mois-ci, le triple champion du monde de motocross, Tim Gajser, a fait une séance d'entraînement en ligne avec le physio de l'équipe HRC, Filippo Camaschella. Vous trouverez ci-joint les séquences vidéo de la session de formation, où vous pourrez apprendre quelques exercices à domicile faciles que Tim utilise pour rester en forme et en bonne santé pendant cette période de quarantaine.

Au cours de cette session, Tim a également parlé de la façon dont sa vie se passe à la maison pendant ce confinement, ainsi que de répondre à certaines questions des fans sur la forme physique et comment il se prépare lors d'une semaine de motocross normale.

Comment se passe ton entraînement à domicile?
Tout est vraiment normal. J'ai une salle de gym à la maison, donc je m'entraîne normalement, sauf pour la moto. C'est vraiment difficile parce que nous devons rester à la maison. Je n'ai pas fait de moto depuis plus de deux semaines, alors on verra. J'espère que nous traverserons bientôt cette période difficile et recommencerons les courses.

Chaque jour, tu t'entraînes à la maison?
Oui, tous les jours deux fois par jour, une fois le matin puis l'après-midi. Je garde mon programme et même si j'ai dû m'adapter un peu, j'essaie de m'entraîner comme avant. Je veux rester en forme parce que nous ne savons pas quand nous allons commencer les courses, mais j'espère que nous commencerons bientôt.

Normalement, tu as une date exacte à laquelle tu recommenceras à rouler, que ce soit une semaine ou trois mois, tu sais ce que tu dois faire pour être prêt. Est-il difficile de s'entraîner sans objectif précis?
Oui, c'est difficile, mais c'est la même chose pour tout le monde. J'essaie de me tenir occupé et de m'entraîner dur et d'être en forme c'est important mais c'est tout ce que je peux vraiment faire.

Quelle est l'importance de la forme physique?
Je pense qu'être en bonne forme physique est la chose la plus importante. Si vous n'êtes pas en bonne forme, vous ne pouvez pas tenir la moto parce que la moto est très puissante, vous devez donc être capable de faire face à cela et être capable de rouler deux manches pendant 35 minutes. Il est vraiment important d'avoir une bonne préparation avant la saison et même pendant la saison pour continuer à travailler dur pour maintenir la condition que vous avez construite au début de la saison. Alors oui, c'est très, très important.

Quel est ton programme hebdomadaire?
Fondamentalement, mon programme pour la semaine,  je cours beaucoup, je fais du vélo, je rame beaucoup à l'intérieur. Je vais dans ma salle de sport. Ensuite, dans des conditions normales, pas maintenant à cause du virus COVID-19, je m'entraînaie deux fois par semaine sur la moto, mardi et jeudi, puis généralement vendredi, nous nous rendons aux courses. Bien sûr, nous roulons le week-end le samedi et le dimanche, donc en gros quatre jours sur la moto, puis les autres jours, je vais courir ou faire du vélo ou de l'aviron ou de la muscu. Une séance le matin, une séance l'après-midi. C’est ainsi que je garde mon corps en forme.

Et la récupération?
La récupération est vraiment importante, surtout pour nous. Nous avons environ 20 courses dans une saison, donc presque chaque week-end, nous courons, donc c'est vraiment important après la course de dimanche, d'avoir une bonne récupération le lundi. Vous devez être en forme pour le week-end d'après, vous devez donc recharger les batteries de la course parce que vous êtes fatigué et vidé après le GP, vous devez donc vous assurer que vous êtes rechargé pour être prêt pour la nouvelle semaine et le nouveau week-end . Il est également important d'écouter votre corps. Parfois, votre corps est fatigué et il vaut mieux prendre un peu de temps libre que de s'entraîner parce que lorsque vous êtes fatigué, vous ne faites pas un entraînement correct et ce n’est pas bien. Si vous vous entraînez trop ou entraînez votre corps de manière excessive, ce n'est pas bon, vous devez donc maintenir l'équilibre entre l'entraînement et le repos et c'est la meilleure façon de progresser.

Tu contrôles ta fréquence cardiaque quand tu t'entraînes?
En gros, j'ai essayé cet hiver, j'ai essayé de rouler avec le cardio et ma fréquence cardiaque moyenne était d'environ 178 et au maximum de 190. Mais bien sûr, c'est différent pour tout le monde, donc le mien sera différent du vôtre. Ce sont des informations utiles, mais vous ne pouvez pas vraiment les comparer d'une personne à une autre.

Tu roules en ce moment?
Pour le moment, tout le monde sait que nous traversons une période difficile avec le virus, il n'est donc pas facile de faire de la moto. J'ai essayé au début de monter sur la moto une fois par semaine, mais avec toutes les règles que les pays ont établies, ils ne nous permettent pas de trop sortir, donc c'est difficile. Alors maintenant, j'essaie de m'entraîner dans ma salle et non sur la moto. Ce n’est pas facile, surtout pour les pilotes de motocross et tous les sportifs, car nous sommes habitués à nous entraîner dur. Ce n’est pas facile, mais nous survivrons et nous en profiterons encore plus quand ce sera fini.

Tu aimes partir à l'entraînement ou c'est plus un travail pour toi?
J'apprécie vraiment rouoler et pour moi, c'est la chose la plus importante, aimer ce que vous faites. Sinon, si vous faites quelque chose sans amour, le succès ne viendra pas. Parce que vous êtes là pour autre chose. J'adore vraiment faire du motocross, depuis que j'ai deux ans et demi, jusqu'à maintenant et j'espère qu'à l'avenir je continuerai à aimer le motocross, m'amuser et passer un bon moment.

Tous les sportifs, nous avons de la chance car c'est notre métier et nous le faisons aussi par passion. Je ne pense pas que le motocross soit mon travail parce que je m'amuse tellement sur la moto, donc je pense que j'ai beaucoup de chance que nous puissions apprécier notre sport et nous amuser et partager avec tous nos fans.

Je tiens également à remercier tous les fans qui nous regardent et j'espère que nous pourrons bientôt nous voir lors des courses.