PUB

Stefan Everts "Je ne pense pas que Jeffrey Herlings va avoir une longue carrière"

Durant cette période de confinement découvrez cette entrevue de Motorsport Pays-Bas avec la légende du motocross, Stefan Everts. Le Belge a commencé par déclarer qu'il n'avait pas de pilote préféré sur le championnat du monde "Il est important pour moi qu'il y ait de nombreux vainqueurs différents. C'est bon pour le public, les médias et le sport. Une année avec Prado ou Herlings, la domination n'est pas vraiment la meilleure chose pour le sport. Nous devons être en suspens, excités."

Everts détient toujours de nombreux records, dont le nombre de victoires en GP (101) et les titres en championnat du monde (10). Les deux records semblent à la portée de Tony Cairoli, bien que Jeffrey Herlings puisse également égaler le nombre de victoires en GP. Everts n'est pas trop occupé avec ça mais il y pense quand même. "Ça serait dommage de perdre mes records, mais c'est pour ça qu'ils sont là. Je crains que je vais en perdre certains comme celui des victoires en GP, ça arrivera tôt ou tard."

Herling meilleur pilote du moment

Lorsque nous lui demandons qui, selon lui, est le meilleur pilote actuellement, Everts est clair. "Jeffrey est toujours le meilleur, c'est gagner ou rien pour lui. Il y a d'autres excellents pilotes, comme Jorge Prado. Il a une excellente technique sur une moto, peut-être la meilleure."

Everts voit également cette mentalité de "tout ou rien" de Herlings comme la raison pour laquelle il n'égalera probablement pas son nombre de titres. "Je ne pense pas que Jeffrey Herlings va avoir une longue carrière", analyse le Flamand, qui n'est pas encore sûr que "The Bullet" poursuivra avec sa nouvelle mentalité, pour prendre moins de risques.

"Je pense qu'il faut attendre la fin de la saison pour savoir si il a réussi", Everts est réaliste à propos de son ancien élève. "Je peux à peine imaginer ce changement avec Jeffrey. Il a une certaine façon de penser, que changer ne sera pas si simple", explique Everts. De plus, le grand champion se demande également si la nouvelle mentalité va jouer sur la vitesse de Herlings. "Je me demande s'il peut être aussi bon qu'il l'a été si il roule différemment. Il est difficile de le gérer mentalement. Mais nous en parlerons à la fin de l'année!"

Les seuls pilotes qui peuvent attendre de lui une attention supplémentaire sont les pilotes avec lesquels Everts a travaillé. Herlings en est un exemple, mais aussi quelqu'un comme Arminas Jasikonis, avec qui il a travaillé chez Suzuki.

Cette époque, qui n'était pas seulement positive, a marqué Everts. À tel point qu'il ne se soucie que de Liam. "C'est ma priorité. Après l'histoire de Suzuki, j'ai également dit que je ne travaillerais plus avec d'autres pilotes. Le monde du motocross de Stefan Everts est alors terminé."

source : https://nl.motorsport.com/mc-mxgp/news/stefan-everts-mxgp-jeffrey-herlings/4774640/