PUB

Liam Everts "Je veux être en MX2 dès que possible"


Liam Everts, leader actuel de l'EMX125 semble avoir un avenir couronné de succès. Le pilote de 15 ans a remporté la manche d'ouverture du championnat cette année à Matterley Basin avec un doublé, puis s'est présenté à la manche d'ouverture de l'EMX250 une semaine plus tard à Valkenswaard en Hollande et a terminé 7e et 6e pour une sixième place au général.

Le fils de Stefan (Everts) n'a pas eu la chance de ne pas remporter le Championnat du monde junior en 2019 à cause d'une panne moteur, mais il a explosé en 2020 et a ouvert les yeux de nombreuses personnes. Sa victoire à Matterley Basin est quelque chose qui est venu assez facilement pour le jeune adolescent.

"Pour moi", a déclaré Everts. "Je faisais juste mon truc et je ne pensais pas du tout au podium. C'était sympa d'être un peu comme mon grand-père ou mon père, et aussi de créer mon propre style, que j'aime avoir, mais c'est un long chemin à parcourir et ce n'était qu'une victoire. Même à Valkenswaard, j'ai montré beaucoup de choses dont je suis capable. Je crois que je suis capable de plus. Je veux être en MX2 dès que possible dans une équipe de haut niveau et je ne sais pas quand cela arrivera, mais je dois me concentrer et je veux gagner, je ne suis pas un gars de la cinquième place, je veux gagner."

Le célèbre père de Liam, Stefan, sait que la longue route vers le sommet n'est pas facile, entre les chutes, les blessures et la malchance, mais tout est possible avec l'envie.

"Matterley est une piste fantastique", a déclaré Stefan Everts. "C'était technique, nous avions des conditions boueuses, nous avons vu beaucoup de grandes choses que Liam peut faire sur une moto. Je l'ai vu la semaine, et lors des entraînements et je pense que cela ne s'est jamais vu avant parce qu'il n'était pas prêt pour ça, peut-être mentalement, mais aussi physiquement principalement. C'est agréable de le voir enfin faire ça malgré la pression, parce que la pression qu'il a sur ses épaules est immense et peut-être que je suis l'un des seuls à pouvoir comprendre ce qu'il traverse, parce que j'avais la même chose avec mon père . Je le vois seulement devenir meilleur et plus fort, même pendant le confinement, il était toujours motivé. Il est déçu qu'il n'y ait pas de course et qu'il ne puisse pas faire d'autres bons résultats. Il me regarde comme son père, mais aussi comme un champion et un exemple et il a confiance en ce que je lui dis et ce que nous faisons. Nous discutons de certaines choses, mais pour son programme physique, il fait confiance et le suit, il fait de son mieux. C'est la meilleure façon de le faire et c'est ainsi que je l'ai fait avec mon père ou avec Willy Linden, je n'ai jamais entamé de discussion, je faisait simplement."

Alors que la Belgique sort du confinement, le jeune Everts continue sa progression, de s'entraîner et de progresser en tant que jeune pilote. Une fois de retour, ne soyez pas surpris de voir une version encore meilleure de ce jeune adolescent qui a gagné à Matterley Basin. Des moments passionnants pour le motocross belge.

MXGP/Geoff Meyer