PUB

Salt Lake City : Les effets de l'altitude sur les motos

L'altitude est actuellement un sujet de discussion avec la reprise du championnat de supercross US qui se déroule à Salt Lake City, 1288 m d'altitude, comment elle affecte les performances des motos? Nous avons demandé dans les paddocks et il s'avère que la technologie d'aujourd'hui a beaucoup facilité la gestion de l'altitude.

En ce qui concerne l'altitude, il y a deux obstacles majeurs auxquels sont confrontés les équipes : un manque de puissance et le carburant en ébullition. La perte de puissance provient du manque d'oxygène, plus vous montez, moins il y a d'oxygène dans l'air. Étant donné que les moteurs ne fonctionnent pas sans oxygène, il est logique que moins d'air soit égal à moins de puissance.  

Lorsqu'il y a moins d'air, vous devez également réduire la quantité de carburant entrant dans le moteur afin d'obtenir un mélange carburant / air idéal. De nos jours, grâce à l'injection électronique de carburant, il est généralement simple de brancher les paramètres de l'année dernière et de les régler avec précision sans toucher au moteur sur chaque course.

Mitch Payton (Monster Energy / Pro Circuit Kawasaki) "Rouler près du niveau de la mer et rouler en altitude c'est un grand changement. Il y a encore quelques réglages, mais les motos à injection de carburant compensent l'altitude. Si vous le voulez vraiment, vous pouvez mettre un capteur sur l’échappement et vous pouvez savoir si le carburant est encore un peu riche ou s'il y a quelque chose que vous pouvez faire pour l'améliorer encore."

Si vous vous demandez ce qu'est ce capteur, c'est un capteur d'oxygène, et dans ce cas, il est utilisé pour mesurer avec précision le rapport carburant / air dans les gaz d'échappement. Si ce n'est pas le cas, tu peux ajuster l'EFI en conséquence. Mais même avec un mélange carburant / air parfait, les motos continueront de perdre de la puissance en altitude, à cause du manque d'oxygène.

"Lorsque tu arrives en altitude tu perds entre seize et dix-huit pour cent des performances de la moto", poursuit Payton. "Nous pouvons cartographier, ou faire tout ce que nous voulons, et faire fonctionner la moto aussi bien que possible, mais les performances resteront toujours au plus bas."

Chez Yamalube / Star Racing Yamaha, l'équipe a mis au point une nouvelle carte EFI avec des experts en allumage et cartographie de GET. Cet équipe avait en fait découvert certaines choses lors de courses MXGP en altitude comme l'Argentine, alors ils ont présenté ces données à l'équipe Star. 

"Vous pouvez trouver des cartes et obtenir plus de puissance avec un réglage fin, mais vous devez toujours être prudent du point de vue de la fiabilité", explique Hoffman. "Nous pouvons faire beaucoup avec la cartographie, mais nous voulons toujours nous assurer que la fiabilité ne sera pas réduite."

Le mappage peut générer plus de puissance, mais la puissance ajoute toujours une perte de fiabilité à un moteur, et les équipes ne prennent pas le risque d'utiliser une nouvelle carte d'allumage sans connaître les moindres détails.