PUB

Zuhal Demir voit différentes solutions pour HondaPark


Les problèmes entourant le circuit de motocross HondaPark à Olmen sont loin d'être terminés. Cependant, le ministre compétent Zuhal Demir voit un certain nombre de solutions.

La question est bien sûr de savoir quelles solutions peuvent être apportées et quand elles seront mises en œuvre. Il s'agit d'un dossier complexe initié par VZW Valk. Cette année, le Conseil d'État a retiré l'autorisation en raison d'un manque de clarté sur les normes de bruit pouvant s'appliquer au circuit de motocross. Cette décision fait suite à une plainte de l'organisation environnementale VALK (Vzw Aktiegroep Leefmilieu Kempen). Le parc Honda est fermé depuis plusieurs mois en raison d'une décision du Conseil d'Etat.

Il y aura une autre ronde de consultations avec les comités de quartier sous peu. Après une enquête précédente, de nombreux résidents locaux ont déclaré qu'ils n'avaient aucune objection au circuit. La ministre Demir n'a pas montré ses cartes et n'a pas mentionné la nature des solutions possibles. Celles-ci prendront un certain temps, étant donné la complexité de ce dossier. Zuhal Demir : « Nous continuerons bien entendu à suivre de près cette affaire et continuerons à exercer la pression nécessaire pour faire avancer le dossier. »

Si aucune solution n'est trouvée pour HondaPark, cela pourrait signifier un drame pour les autres circuits sur le sol flamand, car le Conseil d'État pourrait alors retirer les autorisations pour la même raison.