PUB

Tom Vialle "J'ai vu que Jago était également tombé, alors je me suis levé aussi vite que possible"


KTM a remporté son quatorzième championnat du monde MX2 depuis 2004 après que Tom Vialle de Red Bull KTM Factory Racing a terminé 1er au classement général de la dix-huitième et dernière manche de la série MXGP 2022 à Afyonkarashisar en Turquie. Red Bull KTM a remporté le championnat du monde MXGP et/ou MX2 chaque saison sauf une depuis 2010. Vialle termine sa carrière en MX2 avec sa 24e victoire au général.

Le MXGP a clôturé 2022 sous la chaleur d'Afyonkarashisar pour le Grand Prix de Turquie. Tous les yeux étaient rivés sur le duel pour le titre MX2 entre Tom Vialle et Jago Geerts, le Belge détenant une très courte avance de deux points en tête du classement. Vialle, qui avait triomphé lors des deux manches turques consécutives en 2021, a remporté la manche de qualification de samedi pour se diriger vers la grille de départ en premier le dimanche.

 Dans la première manche, le Français a pris un départ idéal depuis la pole position pour saisir le holeshot. Il avait une marge de trois secondes à la fin du deuxième tour et a roulé sans contestation jusqu'au drapeau à damier alors que Geerts se plaçait à 10 secondes de retard. Vialle menait désormais le championnat d'un point. Au deuxième départ, Geerts est mieux sorti mais Vialle a attaqué et voyait une piste dégagée au deuxième tour. Les rivaux se sont battus et se sont même percutés mais c'est Vialle qui a récupéré et atteint la ligne d'arrivée en premier pour commencer les célébrations. Il est le quatrième pilote Red Bull KTM Factory Racing de l'ère MX2 à avoir remporté plus d'un titre FIM sur la KTM 250 SX-F et le deuxième Français à le faire.

 Le résultat et l'accomplissement étaient le moyen idéal de terminer son mandat en MX2 et le pilote de 21 ans peut désormais anticiper son défi dans la compétition AMA Supercross et Motocross 250MX / SX 2023.

  

Tom Vialle "Je suis tellement content. Finir la saison comme ça, c'est tellement agréable. Je me sentais bien aujourd'hui même si la piste était un peu sommaire. Quand j'ai eu la chute dans la deuxième manche, j'ai pensé "oh, c'est fini" mais ensuite j'ai vu que Jago était également tombé, alors je me suis levé aussi vite que possible. Nous roulions si vite. J'ai gagné du temps. C'était vraiment fou et j'ai eu de la chance mais ça fait partie du jeu. C'est ma dernière course en MX2 donc c'était spécial. Je voulais profiter des dernières courses et avec l'équipe, qui m'a donné une maison si solide pendant quatre saisons. Avoir le titre pour la deuxième fois est incroyable. Le premier était fou mais aussi celui-ci parce qu'il était tellement serré. Je devais venir ici et faire un doublé mais ce n'était pas si facile."

 

Joel Smets, Red Bull KTM Factory Racing Team Manager "Quelle journée, quelle année, quel championnat. Je ne pense pas avoir jamais ressenti un tel stress dans une saison, même dans ma propre carrière de pilote. Nous avons déjà été dans des situations serrées, mais nous savions que tout se résumerait à une action très serrée aujourd'hui et Tom a été en mesure de livrer. Je suis tellement reconnaissant envers tout le monde derrière nous et j'aime penser que quelque part et d'une manière ou d'une autre, René regardait vers le bas et appréciait cette bagarre."

 

Dirk Gruebel, coordinateur technique de l'équipe Red Bull KTM "Incroyable aujourd'hui et c'est irréel ce que Tom a réussi. L'état d'esprit était là en qualification mais quelle situation difficile. Il a remporté la première manche mais bien sûr, cela se réduirait à la seconde et les deux pilotes ont roulé si vite. C'était un rythme si fort et ils ont dépassé la limite. Ensuite, nous avons eu un écart et ça a été un tournant. Même si Jago n'a pas abandonné, il semblait que Tom voulait un peu plus. Un vrai drame aujourd'hui mais nous sommes sortis vainqueurs et je suis content pour Tom et toute l'équipe après une saison difficile. Nous étions toujours à la poursuite, donc remporter le titre est quelque chose de spécial."

 

Robert Jonas, Head of Motorsports Offroad "Nous avons fait face à des obstacles logistiques et sportifs pour 2022 et l'intersaison la plus courte dont nous nous souvenions et terminer le championnat de cette manière - avec un autre titre pour notre superbe équipe et le talent de Tom Vialle - est le meilleur remboursement. Tout le mérite revient à toute l'équipe Red Bull KTM Factory Racing qui n'a jamais abandonné et a continué à pousser, à travailler et à se développer et avec un seul objectif en tête. Un effort brillant et c'est quelque chose dont toute l'usine peut être fière."

 

Pit Beirer, directeur de KTM Motorsports "Je suis extrêmement heureux en ce moment car la saison a été difficile pour nous en MXGP et la façon dont nous sommes entrés en 2022 a été particulièrement difficile. Tom a dû combler un gros écart de points et être en mesure de l'emmener jusqu'à la dernière course du dernier jour, puis de gagner est un exploit incroyable. Je tiens à remercier toute l'équipe et tous ceux de l'usine qui ont construit cette moto fantastique et bien sûr Tom qui a fait un travail remarquable. C'est un vrai champion du monde et je sens qu'il est prêt à aller aux USA. C'était un chef-d'œuvre de remporter ces deux victoires aujourd'hui sous une telle pression. Peu de gens peuvent faire ça."