PUB

Justin Hill "Je pense que je vais parvenir à accrocher le groupe de tête"


Justin Hill est de retour derrière la grille de départ du Monster Energy AMA Supercross pour la première fois en deux ans et demi. Hill s'était initialement éloigné de la course après 2020, mais avait signé avec PRMX Kawasaki en 2022. Malheureusement, Hill n'est jamais revenu à la compétition l'année dernière et beaucoup ont supposé que c'était la fin, mais ensuite Team Tedder KTM a annoncé la signature de Justin et son frère Josh Hill dans l'équipe en 2023. Justin est allé directement à la finale de Anaheim 1 et a terminé 15e et 13e à San Diego.

Nous avons rencontré Justin après la course pour lui poser des questions sur sa soirée, mais aussi sur la façon dont les choses se passent alors qu'il reprend le rythme.


Treizième à San Diego. Raconte-moi juste ta journée et ce que tu as ressenti là-bas.

C'était bien mieux que la première course, évidemment. Avec juste un peu plus d'expérience en retour, pour moi. Il y a tellement de choses que vous manquez lorsque vous ne courez pas. Donc, je suis heureux parce que je me sens à nouveau comme un gamin de 18 ans. Je me sens bien parce que j'ai retiré deux années difficiles. Donc, mon corps se sent bien, mais j'ai toutes ces pièces à reconstituer. Donc ça va prendre un peu plus de temps, mais je suis vraiment content. Je suis content de la façon dont l'équipe est présente pour nous. Je suis content de cela, donc je tiens à remercier Matt, Kristine et Dakota. Nous avons une bonne affaire. Quelques petites retouches et j'y suis.


Je pense que je vais parvenir à accrocher le groupe de tête. Mais ils sont rapides. Tout le monde est si rapide. C'est fou. Même en 2020, ma dernière saison de course, il y avait sans aucun doute beaucoup de mecs rapides. Nous avons toujours tous les mêmes mecs mais il nous en manquait six de plus. Maintenant, nous en avons six de plus. Je dois essayer d'y arriver, mais c'est un champ empilé et je dois avoir un peu plus de confort. Ce dont j'ai vraiment besoin, c'est simplement d'être plus à l'aise avec la vitesse de course. Ce que j'ai appris à San Diego va me rapprocher beaucoup. Donc, nous allons certainement revenir le week-end prochain avec une meilleure configuration, avec juste un peu plus d'entrainement. Nous allons toujours nous montrer beaux dans la configuration Fasthouse, Von Zipper, Bell, Alpinestars, mais nous devons nous présenter et le faire pour de vrai. Nous devons nous montrer et essayer de rentrer dans le top 10. San Diego a été une course plus agréable, c'est sûr, pour moi. Beaucoup plus amusant. Je me suis serré. Je suis un peu fatigué de rouler avec mon physique actuel, en termes de forme de course. Je suis frustré parce que je n'ai pas pu attaquer aussi fort que je le voulais, mais pour moi, c'est une bonne chose. Quand je pourrai, ça ira beaucoup mieux. Donc, vraiment excité. Vraiment hâte pour le week-end prochain.


Donc, en termes de retour au rythme des choses, peut-être que le week-end avec le report d'Oakland était un peu une bénédiction?

Non, je ne voulais pas ça du tout. Même s'il s'agissait d'une course de boue… J'ai l'impression qu'il y a juste quelque chose à travailler à propos du réveil, d'aller sur la piste, de marcher sur la piste, des procédures… J'ai besoin de courir. J'ai besoin de beaucoup rouler. Je compte beaucoup rouler cette année. L'annulation d'Oakland était décevante mais il y avait un état d'urgence… Je ne veux pas mettre les supporters en difficulté pour entrer et sortir du stade. C'est une chose dangereuse. Je ne voulais pas ça non plus, mais ne pouvons-nous pas simplement aller rouler sur un circuit quelque part? C'est ce que je me dis. Mais bien sûr, ça ne marche pas comme ça.


Alors maintenant que tu en as deux à ton actif et que tu réussis plutôt bien cette fois en finale, quel genre d'objectifs tu as pour aller de l'avant ? Quel genre d'étapes veux tu franchir?

J'ai besoin de ce top 10 dès que possible. Mais je suis encore si loin de ce podium. Je comprends qu'il y a facilement onze gars qui, chaque soir veulent le Top 5, le podium, la victoire. Ce n'est pas perdu pour moi. Mais, en étant là-dedans et en me mélangeant avec eux, je deviens l'un de ces gars, et je le ferai. Cela arrivera, mais pour être honnête, je pense que je fais ce que je dois faire en ce moment. Je pense que je fais chaque petit pas que je peux et que je me contente de reconstruire, et je suis d'accord avec ça, honnêtement pour la première fois de ma vie. En ce moment, je me dis, hé, nous y arrivons, mec. Ça fait longtemps.