PUB

5 minutes avec Brian Moreau aux USA !

Brian Moreau a fait un pas de géant dans sa carrière en s’installant aux États-Unis à seulement 17 ans pour tenter de réaliser son rêve de devenir champion de supercross. Avec une excellente vitesse en Europe, notre pilote Français a fait trop d’erreurs lors de son année de Rookie au championnat du monde MX2, ce fut la surprise pour beaucoup de le voir partir aux États-Unis si tôt, mais Moreau est excité et reconnaît qu’il aura une chance. Il reste beaucoup de travail pour qu'il soit prêt pour la saison 2020.

Tom Jacobs a rencontré Brian à la Monster Energy Cup pour se faire une idée de la nouvelle vie du jeune français.


Est-ce un rêve devenu réalité? Tu as eu de bonnes options en Europe?
Je voulais être avec KTM et je ne pouvais pas être avec eux sur le championnat du monde, ils m’ont proposé de les accompagner ici (États-Unis). C’est un rêve devenu réalité parce que je voulais venir ici depuis longtemps, même si je n’ai pas obtenu les résultats escomptés cette saison. Je suis heureux d’être ici et j’ai tout à prouver, je vais faire de mon mieux.

Tu as bien fait roulé ici (MEC) l’année dernière et peut-être ouvert les yeux de certaines personnes?
Oui, j’étais venu ici l’année dernière avec Bud racing et j'ai claqué la pole position lors des essais chronométrés. C’était un pas en avant, j’ai montré que j'avais les capacités pour être rapide. Même cette saison, j'ai montré que je pouvais être rapide parfois, mais trop de chutes et d'erreurs.

Tu as une équipe d'usine, tu as donc d'excellentes conditions pour passer à l'étape suivante.
J’ai la chance d’être avec Marvin et Matilde, je vis chez eux et tout, je suis vraiment reconnaissant à ce sujet.

Tu as un contrat d'un an ou de deux ans?
Un contrat de deux ans.

Cela doit aussi être agréable, car tu vas avoir le temps de te développer et de t'améliorer?
Tu sais, je ne voulais pas venir ici juste pour un an. J'ai deux ans et j'ai donc du temps (pour apprendre) mais je dois aussi faire mes preuves. Je ferai tout ce que je peux et nous verrons quels seront les résultats futurs.

Tu as la vitesse et le potentiel sur certains types de pistes de supercross comme en France, tu pourrais très bien faire, mais ici les circuits sont différents avec de plus gros whoops, sur quoi tu vas devoir travailler dans les prochains mois?

Je n’ai pas encore fait de Supercross, j’ai juste roulé en outdoor cette semaine et la semaine dernière. Je veux vraiment m'améliorer, je sais que je peux progresser avec du travail, j'ai de bonnes personnes autour de moi et c'est vraiment excitant.

Qui sera ton entraîneur?
Ce sera Aldon Baker et Mike Brown, ils m'entraînent tous les deux. Aldon me donnera mon programme et Mike Brown va m'accompagner à le mettre en pratique. Ca va être le top avec ces deux personnes, ce sont les meilleurs.

Tu attends quoi de toi?
Je vais juste prendre mon temps, je veux montrer que je peux être ici, je m'attends à de bons résultats, bien sûr, je pense notamment au motocross, le supercross, je vais devoir m'y habituer, alors pour le moment, je m'attend à d'avantage de résultats en outdoor mais on verra.Le Supercross c'est le défi, nous allons y travailler, nous avons l’installation avec toutes les pistes ici, donc ce sera bien.

Quelle est la chose la plus drôle qui tu as vécu depuis ton arrivée ici? C’est une toute nouvelle vie pour toi!
La chose la plus drôle, j'ai été choqué quand j'ai vu le prix des barres de céréales! Mais c’est bien, je découvre jour après jour de nouvelles choses.