PUB

Loon Plage : Nathan Watson "Le soleil a en fait rendu les choses difficiles avec des ombres sur les bosses et les trous"

Nathan Watson, Red Bull KTM Factory Racing, a remporté la seconde manche du Championnat de France des Sables, une victoire qui permet au Britannique de se placer en tête du classement provisoire de la série. 

Après l'ouverture de la semaine dernière à Berck, le Championnat de France des Sables de la CFS s'est déplacé à Loon-Plage. Reprenant le format traditionnel de la course de sable, le combat pour la victoire s’est déroulé sur une course exténuante de deux heures et demie.

Après avoir commis deux fautes dans le premier tour, Nathan Watson attendait avec impatience la possibilité de montrer à la fois son rythme et son endurance. En 11ème position, au cours des six premiers tours, il a calmement fait son chemin pour remonter dans le top cinq tout en gardant un oeil sur les leaders. Prenant la tête de la course au 17e tour, Nathan est ensuite tombé à la troisième place après son dernier arrêt aux stands. Remontant à la deuxième place et se sentant fort, il a repris le contrôle de la course à deux tours de la fin. Il assure la victoire avec une avance de 26 secondes.

Nathan Watson "En remportant la victoire, je décroche la plaque rouge de leader du championnat, c'est une excellente journée à Loon-Plage. J'avais hâte de revenir au format traditionnel la course de sable, plus long après le format plus court multi-courses de la première manche. Je pense que c’est là où je suis le mieux avec une bonne gestion de la course. Malheureusement, mon départ n’était pas le meilleur, mais je savais que si je gardais les leaders en vue, la course se présentait à moi. Le soleil a en fait rendu les choses difficiles avec des ombres sur les bosses et les trous, alors j'ai essayé de m'installer dans la première heure avant de remonter. À deux tours de la fin, je me suis senti costaud et j'ai attaqué fort pour me mettre en tête et m'échapper pour la victoire. Globalement, je suis malmené par cette course car mon épaule n’est toujours pas à 100% et il y a encore quelques petites choses que nous aimerions améliorer sur la moto. Je vais disputer la dernière manche de la World Enduro Super Series le week-end prochain et ensuite je me concentrerai sur les réglages de la moto."

Le Championnat de France des Sables CFS se poursuit avec la troisième manche à Magesq les 16 et 17 novembre.