PUB

5 minutes avec Dylan Ferrandis "ils ont cherché à me sortir tout le week-end"

Dylan Ferrandis (Yamaha Monster Energy / Star Racing) était de retour en France pour le Supercross de Paris dans l'espoir d'être nommé King Of Paris. Pour les fans Français, ce fut l'occasion de revoir Ferrandis en action (comme lors du SX de Paris 2018, où il était second derrière Jason Anderson) et de faire sa connaissance.

Pour Ferrandis, c’était l’occasion de montrer ses talents sur la 450 et de prendre la température du niveau pour la saison prochaine tout en prenant le temps de rencontrer et de parler avec les fans. Comme vous le lirez dans cet entretien avec Steve Mattes, d'après Ferrandis, il n'est pas facile de satisfaire tout le monde, que ce soit sur ou en dehors de la piste, surtout après une rencontre fortuite avec Justin Hill. dans la première course de ce long week-end.

Tu prends un bon départ, sans faire d'erreurs, la vitesse était là. Malheureusement, il n’y avait pas tout.
Oui. Comme tu l'as dit, beaucoup d'erreurs. Pas toujours de moi, mais c’est la course. Cette course est vraiment un grand spectacle, nous devons donc faire le spectacle. Parfois cela fonctionne, parfois non. Bien sûr, j'ai montré de bonnes choses. Je pense avoir montré que je suis vraiment compétitif sur la 450. Un bon chrono et une victoire en course. J'étais vraiment déçu de mon attaque sur Justin [Hill] samedi lors de la première course. Je n'ai jamais voulu faire ça. Je ne suis pas ce genre de pilote. J’ai juste trop sauté et je ne pouvais plus freiner suffisamment pour me mettre en sécurité devant lui et je l’ai fait chuter. J'ai donc été vraiment déçu par cela.

Tu as fait quelques erreurs durant ce week-end! Tu avais la pression du public?
Nous avons vu sur la vidéo qu’il avait serré mon frein avant avec son épaule ou son coude. Je suis juste allé tout droit. Dernière course, j'ai chuté avec Malcolm au départ. Alors ma moto a rebondi sur moi, je me suis ouvert le visage, mon pneu a heurté mon visage. C'était assez chaud, mais j'ai roulé pour essayer de gagner au moins quelques points pour le podium. C'était une bonne chose parce que je suis monté sur le podium. Donc, je pense avoir montré de bonnes choses et des erreurs. Mais comme je l'ai dit, cette course est un spectacle. Pour moi, c’est vraiment très difficile d’être bon parce que tout le monde attend trop de moi et il est difficile de rester concentré sur la course et de rendre tout le monde heureux. La foule veut que je gagne, mais elle veut aussi me rencontrer. Donc ce n’était pas facile ce week-end. J'espère que tout le monde est heureux et j'ai fait un bon spectacle.

J'allais te poser la question du héros national, tout le monde à les yeux braqués sur toi. C'est dur.
Ce n’est pas vraiment la pression, parce que sur la moto, c’était bon. C’est juste que tout le monde veut quelque chose et on ne peut pas rendre tout le monde heureux. Parfois, je suis trop gentil et je prends du temps pour les enfants et tout le reste, alors ça prend beaucoup d’énergie. Comme je l’ai dit, je suis en France une fois par an et c’est le seul endroit où ils peuvent me voir rouler. J'espère rendre beaucoup de gens heureux. C’est le plus important. Mais nous avons besoin de rester concentré lorsque nous roulons.



J'ai pensé que tu allais pouvoir reprendre Mookie lors de la finale mais finalement il est parvenu à creuser l'écart!
Ouais. Il était vraiment rapide. Samedi, j’étais un peu plus rapide peut-être, mais dimanche, il était vraiment, vraiment rapide. Le fait est que je ne m'attendais à rien au général. Donc c’est difficile. C’est la dernière course. Nous sommes tous fatigués. La piste était compliquée. C’est difficile de prendre beaucoup de risques. Il roule en 450 depuis quelques années maintenant et il a l'expérience et tout. Donc pour moi, c'était un bon entraînement pour la saison prochaine et aussi pour 2021 car c'est l'année où je vais passer en 450. Je veux vraiment acquérir beaucoup d'expérience et aussi pour montrer ce que je peux faire sur une 450 dans une course comme celle-là et montrer à la prochaine équipe 450 ce que je peux faire.

Barcia fait une grosse attaque sur toi. Des problèmes avec ça? 
C'était une grosse erreur de ma part. Je tombe trop sur le côté gauche du triple. Donc, je chute principalement seul. Je l'ai touché, mais je me suis écrasé seul comme un grand. C'était vraiment dommage pour moi. Mais faut avouer que depuis mon accrochage avec Justin Hill le samedi, les Américains étaient derrière moi, ils ont cherché à me sortir tout le week-end, même Chad Reed a voulu me sortir.

Je pensais que c'était bien aussi, une erreur. Tu avais trop ralenti?
Oui, j’ai ralenti parce que je ne pouvais pas voir ce qui s’était passé derrière. J'ai ralenti et il m'a attrapé. Cette manche était une honte pour moi. J'aurais dû la gagner. J'ai été tellement déçu.