PUB

Jorge Prado, l'histoire du virtuose commence en 2011 !

Jorge Prado, 18 ans, est probablement l'un des pilotes les plus talentueux du monde. Sa carrière sur la scène mondiale a commencé en 2011, lorsque l'enfant espagnol a remporté le Championnat du monde de motocross junior 65cc à Cingoli, en Italie, la même année, il a également remporté le titre EMX65.

KTM a remarqué le talent du jeune Espagnole et la famille de Prado s’est installée en Belgique afin de l’aider à se lancer dans une carrière professionnelle de motocross. Ils ont déménagé de Lugo à Lommel et en 2015, ses efforts ont été récompensés puisque Prado a remporté le championnat EMX125. En 2016, il est entré dans la catégorie EMX250, l'une des plus compétitives, mais sans briller comme il l'avait fait les années précédentes. Une fois le Championnat terminé, il a fait ses débuts dans le Championnat du Monde FIM MX2 en tant que wild card. Le premier GP qu'il a disputé a eu lieu sur la piste sablonneuse d'Assen, où il s'est retrouvé à la bagarre avec le leader expérimenté du championnat, Jeffrey Herlings. Jorge Prado, confiant, a pris le départ en tête de la deuxième manche et a réussi à mener pendant 15 minutes, ce qui en fait l'un des rares pilotes à avoir réussi à dominer Jeffrey Herlings.

En 2017, Jorge Prado s'est classé 7ème au classement général du championnat du monde avec trois victoires en GP, la première à Pietramurata, Trentino, et a répété son succès sur les pistes sablonneuses de Lommel et d'Assen.

En 2018, Jorge Prado a rejoint le groupe italien du Red Bull KTM Factory Racing, Claudio et Davide De Carli ont relevé le défi de guider le jeune coureur espagnol vers le sommet de la catégorie MX2. Cependant, le pilote espagnol s'est blessé avant le début de la saison et n'a pas réussi à faire de son mieux lors des premières épreuves 2018, mais il a réussi à se reprendre et à remporter le quatrième Grand Prix à Trentino, en Italie. Après cette course, Prado a été imbattable en s'imposant au Portugal, en Allemagne, en France, à Ottobiano et aux deux manches indonésiennes, montrant un pilote expérimenté pour son âge. Prado, spécialiste du sable, a montré ses qualités exceptionnelles sur piste dure. Il a quitté le Grand Prix tchèque avec la plaque rouge sur sa KTM et l'a conservé jusqu'à la dernière épreuve du championnat à Imola, en Italie. Sachant qu'il était déjà champion du monde FIM MX2 2018, son rival Jonass n'allait pas prendre part à l'événement. Le pilote espagnol a terminé la saison en beauté en remportant le GP d'Italie avec un doublé (1-1).

La saison 2018 de Jorge Prado a été impressionnante. Le pilote de 17 ans est devenu le premier champion du monde de MX2 Espagnol avec 10 pole positions, 331 tours en tête, 26 holeshot sur 40, 17 victoires en course individuelle, 12 victoires au classement général et 17 podiums. Prado a marqué 873 points en 20 épreuves avec une moyenne de 43,6 points par course sur un maximum de 50.

Jorge Prado (Red Bull KTM Factory Racing) a vu son principal rival Pauls Jonass intégrer la catégorie reine, mais il était pleinement motivé pour défendre son titre MX2 contre tous ses autres adversaires. La saison 2019 a débuté avec un parfait doublé en Argentine, mais il a ensuite été contraint de rater le GP britannique à Matterley Basin en raison d'une blessure subie pendant l'entraînement. Après son retour à la 3ème étape de la saison à Valkenswaard, aux Pays-Bas, le jeune coureur espagnol a remporté chaque Grand Prix sauf en Suède, où il a été couronné Champion du Monde MX2 pour la deuxième fois, à deux GP de la fin.

Jorge Prado a remporté la première course du MXGP de Suède devant Vialle et Jacobi et cela lui a suffi pour assurer son titre consécutif en MX2. Jorge Prado a réalisé ses meilleurs résultats en carrière lors de la saison 2019 avec 12 pole positions, 470 tours en tête, 31 victoires en course et 16 victoires en GP sur 18 manches à seulement 18 ans. En outre, grâce à Jorge Prado, KTM a remporté le onzième titre mondial MX2 en seize saisons.

Prado est définitivement le maître des départs puisqu'il a dominé le concours FOX Holeshot en 2018 avec 26 plaques noires et en 2019 avec 23.

L’Espagnol a ensuite effectué ses débuts en 450cc dans la catégorie MXGP du motocross des nations 2019 qui avait lieu à Assen, aux Pays-Bas. Dire que Prado en a impressionné pas mal serait un euphémisme. Avec le sable profond du circuit artificiel et les conditions météorologiques difficiles, Prado a incroyablement bien roulé lors des qualifications MXGP. Il a mené une partie de la course avant d'être doublé par Jeremy Seewer puis par Tim Gajser et Jeremy Van Horebeek, un groupe de pilotes MXGP très expérimentés.

Lors de la première course combinée MXGP & MX2, Prado a terminé 3e et 7e de la course 3 (MXGP combiné OPEN). Cela donnait à beaucoup de personnes un aperçu de ce à quoi s'attendre du jeune Espagnol, puisqu'il pourrait être un véritable prétendant au championnat MXGP en 2020. Et avec la solide équipe Red Bull KTM Factory derrière lui, nous pourrions voir Prado jouer régulièrement le podium la saison prochaine.