PUB

Gautier Paulin, de son enfance à sa première année MXGP !


"Quand j’avais deux ans et demi, j’ai hérité du vélo de la famille. Mon voisin, qui fait de la descente à présent, venait chez moi. On mettait des parpaings et des planches pour se faire des sauts. J’y ai laissé quelques dents. A l’âge de 6 ans, je suis passé dans un salon à la Journée du sport et j’ai vu une vidéo de BMX. J’ai tout de suite su que c’était ce que je voulais faire", raconte Gautier Paulin. Gautier, né le 26 mars 1990 à Draguignan, va par la suite incorporer un club, grimper les différents échelons, devenir officiel Sunn et conquérir un titre de Champion du monde à seulement 10 ans.

Parallèlement au bicross, Gautier s’initie à la moto dès 6 ans et reçoit un 85 YZ neuf "le 23 février 2002, j’étais le roi du pétrole !" Il veut rapidement faire de la compétition et gagne devant Cédric Soubeyras sa première course de ligue à Tarrascon en 2003. Son père ne connaît pas vraiment la moto, mais fait tout pour l’aider, ce qui motive Gautier à terminer absolument toutes les courses auquel il participe, même si il chute. Il se fait remarquer en 85 cm3 en Minivert puis en Championnat de France Cadet.

En 2007, Gautier Paulin dispute le Championnat d’Europe MX2. La saison est particulièrement serrée et au terme de la dernière manche, en Suisse, Gautier devance d’un point Philippaerts ce qui lui permet d’ajouter ce titre à son palmarès.

Pour 2008, il signe avec le team Kawasaki Molson, mais se blesse successivement deux fois. Il récupère une place dans l’équipe Bud Racing l’année suivante et s’offre les services de Fred Lavergne et de Jacky Vimond afin de se préparer au mieux. Avec une moto compétitive, il gagne les GP d’Italie, de République tchèque et termine 3e du Mondial. Cerise sur le gâteau, il remporte la manche MX2/Open au Motocross des Nations sur une 450 cm3, devant Philippaerts et Tedesco.


                                    


En 2010, il intègre le Yamaha Monster Energy MX Team pour rouler en MX2 sur la nouvelle YZ250F. Afin de se préparer au mieux, il part aux Etats-Unis et dispute quelques épreuves de la saison Lites sur une machine Yamaha Star Racing. Il clôture cette expérience avec une sixième place à Anaheim, un résultat encourageant. Malheureusement, un péroné gauche fracturé quelques jours avant l’ouverture du MX2, en Bulgarie, l’éloigne des quatre premiers GP. Le pilote Yamaha YZ250F utilise cette période en travaillant avec David Vuillemin pour être prêt plus rapidement. Il monte six fois sur le podium cette saison et à remporte l’avant-dernière épreuve aux Pays-Bas dans le cadre du Grand Prix du Bénélux. Il termine 10ème du général, peu en rapport avec son potentiel.

En 2011, Gautier espère enfin décrocher le graal mais la concurrence est particulièrement relevée, avec un Ken Roczen au sommet de son art. Gautier monte neuf fois sur le podium et gagne une manche au GP d’Allemagne, ce qui lui permet d’accrocher la 4e place du classement provisoire. Assuré de conserver cette position une épreuve avant la fin, Gautier est sollicité par Michele Rinaldi. Objectif : disputer le Grand Prix d’Italie en MX1 afin de “sauver“ la place de Vice-Champion du monde de Steven Frossard, blessé. Pour ses débuts en catégorie reine, le Français va frapper très fort.
                            

Vainqueur de sa manche qualificative le samedi, il s’impose le lendemain pour la première fois de sa carrière en Championnat du Monde MX1 grâce à un départ impeccable. Il termine 2e de la seconde manche et gagne le général devant Christophe Pourcel et l’Espagnol Jonathan Barragan. Une semaine plus tard, "GP21" impressionne encore le milieu au Motocross des Nations. Toujours au guidon d’une YZ450F, il remporte le MX2-Open devant Jeffrey Herlings et Ryan Villopoto. Cette performance permet de sauver la deuxième place de la France, malmenée par les soucis mécaniques de Christophe Pourcel. Tous les observateurs en sont convaincus : en 450 cm3, Gautier a trouvé une catégorie aux dimensions de son gabarit (1m90) et de son talent. Pour sa première saison MXGP en 2012 Gautier a été convoité par la majeure partie des teams mais son choix s'est porté sur le Kawasaki Racing Team (KRT) aux côtés de Xavier Boog.



MX24 remercie Yamaha pour le soutien