PUB

Ricky Brabec se rapproche doucement de la victoire du Dakar 2020 !

Le Dakar se dirige vers la dernière ligne droite de cette édition 2020 qui devrait être la plus difficile. Les pilotes Monster Energy Honda sont bien positionnés pour l'assaut final avec notamment Brabec, l'actuel leader, qui garde ses distances sur ses rivaux.

Le Dakar continue de se diriger vers l'est de la péninsule arabique avec le bivouac de la neuvième étape situé à Haradh. Les assistants resteront à ce point pendant les trois prochains jours, le bivouac final avant la fin du rallye à Qiddiyah. Les coureurs étaient sortis tôt du camp de Wadi Al-Dawasir pour terminer la liaison longue de 376 kilomètres qui les a emmenés au début de la spéciale chronométrée de 410 kilomètres. Aujourd'hui, il y avait une piste très dure et une navigation difficile jusqu'au point de ravitaillement, suivie de pistes de sable et même de quelques dunes. Une dernière section de liaison de 100 kilomètres a ramené les pilotes au bivouac de Haradh.

Sur l'étape d'aujourd'hui, les meilleurs prétendants à la victoire ont enregistré des temps très serrés. Joan Barreda, qui a rattrapé Benavides dans les derniers kilomètres, a réalisé le troisième meilleur temps de la journée, avec un écart très étroit par rapport aux pilotes en tête du classement général. L'Espagnol, qui monte en quatrième position, sera fortement impliqué dans la bataille pour le podium de ce Dakar 2020.

Ricky Brabec a très bien géré les écarts en tête du peloton. Aujourd'hui, le pilote américain du Team Monster Energy Honda a terminé quatrième, ce qui lui vaut une position de départ favorable demain, après avoir concédé très peu de temps sur l'étape aujourd'hui.

Ricky Brabec "On se sent plutôt bien. Nous sommes ici dans un bivouac venteux. Nous avançons encore d'une journée supplémentaire, vers la victoire du Dakar 2020. Il reste trois jours et demain c'est le marathon. L'objectif principal est maintenant de se concentrer et de rester positif après l'incident qui s'est produit il y a quelques jours. En ce moment, nous allons nous reposer et nous assurer que nos motos sont à 100%, se restaurer, faire nos valises pour le marathon et essayer de rester positifs. Il y a un écart de 21 minutes au général. Alors demain, Quintanilla et Toby commencent devant moi, donc le plan est peut-être de les rattraper ou peut-être de les garder dans mon champ de vision. De cette façon, ils commenceront devant moi pour les prochains jours. Je ne suis pas vraiment sûr de ce qui va se passer, nous allons donc rester concentrés et ne pas perdre les vingt et une minutes. L'étape marathon est vraiment cool et très relaxante. Vous n'avez pas besoin de voir l'équipe et ce ne sont que les pilotes du bivouac. Vous pouvez vraiment vous imprégner de la vie du camp, car demain c'est l'étape dix et il est presque temps de rentrer à la maison. Ce sera sympa."