PUB

Tom Vialle, de ses débuts en EMX250 à pilote KTM Factory !

Tom Vialle, leader actuel du championnat du monde MX2 a passé le confinement en Belgique car les restrictions n'étaient pas aussi strictes là-bas que en France.

"Je suis actuellement en Belgique, je me suis entraîné à Lommel dans le sable avec Joel Smets. Ici, nous avons un programme assez difficile pour les semaines à venir, nous nous entraînons dur dans le sable, presque deux ou trois jours par semaine. J'ai mon programme ici et c'est pourquoi je suis resté ici", a ajouté Vialle.

En 2018, Vialle réalise une première saison sur le championnat EMX250, il va avoir des résultats positifs et négatifs, mais un an plus tard, il est pilote KTM Factory et a terminé quatrième au classement général du Championnat du Monde MX2, une énorme amélioration.

"C'est vrai (rires). Si vous regardez comme ça, c'est fou et aussi pour moi. En 2018, c'était ma première saison sur le championnat EMX250, c'était ma première fois dans un paddock GP. Beaucoup de circuits sur lesquels j'allais pour la première fois comme la Russie. Sur le Championnat du Monde MX2, il y a beaucoup de pistes, c'était difficile pour moi mais tu roules deux jours sur un GP donc tu arrives à t'adapter mais rouler dimanche après-midi quand la piste est difficile, ça ce n'était que la deuxième année pour moi sur les pistes du GP car en 2017 je n'ai couru que deux manches du championnat EMX250 mais jamais sur un week-end de GP avec autant de bosses et de trajectoires. En 2018, c'était ma première année sur des pistes comme ça, donc les résultats étaient mitigés, c'était difficile avec mes parents et mon équipe, nous n'avions pas vraiment d'équipe, c'était plus une équipe familiale."  

Le début de cette saison 2020 s'est bien passé pour le tricolore, à Matterley Basin Tom termine deuxième du classement général et à Valkenswaard il est monté sur la plus haute marche du podium ce qui signifie qu'il est le leader actuel du championnat du monde MX2 suivi par un concurrent féroce, Jago Geerts.

"C'était vraiment très sympa. J'attendais ça, l'année dernière j'ai gagné un GP mais pas une course mais déjà cette année j'ai gagné la première course donc c'est bien. Dans la première course, je gagnais assez facilement mais dans les derniers tours, j'ai fait une erreur, dans la deuxième course, je me suis dit d'accord, je dois gagner et j'ai réussi à le faire. Le dernier tour a été assez dur mais ça allait. René roulait bien, même avec le temps il y avait beaucoup de pluie pendant la deuxième course, ce qui m'a compliqué la tâche avec les lunettes. J'étais derrière lui et il roulait assez vite, nous avions 5-10 secondes sur le troisième donc le rythme était bon, je n'avais pas besoin d'attaquer aussi vite. Je suis resté derrière lui et puis les cinq derniers tours j'ai poussé pour le dépasser et c'était plutôt bien. Il était difficile de le dépasser avant cela avec les lunettes, donc je n'ai pas beaucoup essayé de l'attaquer mais c'était bien de le faire à la fin. J'aime vraiment la piste là-bas, aussi l'année précédente était mon premier podium et je roulais bien. Cette année, la piste était un peu plus difficile, mais je l'apprécie vraiment chaque année, c'est l'une de mes pistes préférées."

Valkenswaard n'est pas une piste typique pour Vialle mais la victoire montre là son énorme amélioration dans le sable, il était ravi de son week-end et a même apprécié la piste.

"Ouais, je ne m'attendais pas à gagner parce que je sais que Jago est vraiment bon, je voulais vraiment me battre avec lui dans le sable de Valkenswaard. Bien sûr, me battre avec lui et se battre pour la victoire aurait été bon pour moi. Je suis arrivé très bien dans la première course, j’ai bien commencé et Jago était troisième au premier tour, je sais qu’il est assez rapide mais il m’a dépassé à trois tours de la fin et j’ai eu un problème avec mes lunettes à cause de la pluie. J'étais vraiment content de ma course. Dans la deuxième course, j'ai poussé très fort dès le départ et j'ai apprécié la piste. C'était vraiment difficile mais je me sentais vraiment bien sur la moto et aussi sur la piste, donc le week-end s'est vraiment bien passé pour moi."