EMX250 : Un GP mitigé pour le Team Kawasaki Bud Racing à Kegums


Lorenzo Locurcio, la nouvelle recrue vénézuélienne de BUD Racing Kawasaki, a fait un bon démarrage sur l'EMX250 avec deux bagarres pour prendre la huitième place au classement général de la manche lettone de la série FIM EMX250.

Le Vénézuélien, arrivé en Europe il y a moins de deux semaines, a prouvé à quel point il s'est adapté rapidement à cet environnement en traversant le peloton dans les deux manches après être sorti dans le top 30 à chaque fois. Ne connaissant pas le système européen de qualification, le nouveau venu n'a obtenu qu'une trentièmeplace sur la grille, un handicap sévère sur la piste sablonneuse de Kegums avec son virage d'ouverture serré à 180 degrés. Trente-troisième lors du premier tour de la première course, il a gagné pas moins de vingt et une places au cours des trente minutes suivantes pour franchir la ligne en douzième position, à moins de deux secondes du dixième. Une répétition en deuxième manche a vu Lorenzo passer de la trente et unième à la onzième place et mériter une huitième place au classement général de la journée.

Lorenzo Locurcio "C'était dur. La piste était très glissante, donc cela m'a pris un certain temps pour m'y habituer; les qualifications étaient difficiles donc j'avais une place à l'extérieure, ce qui signifiait que j'avais de mauvais départs et que je venais de l'extérieur du top trente pour terminer douzième dans la première manche et onzième dans la deuxième pour huitième au général. Je ne peux pas me plaindre mais je sais que je peut faire mieux et je suis prêt à améliorer ma vitesse. Ce sera parfait s’ils ne changent pas trop la piste pour la semaine prochaine; J'ai hâte d'y être."

 Son coéquipier Pierre Goupillon, sixième de son groupe de qualification, s'est retrouvé derrière le peloton d'une demi-minute après avoir été renversé par un autre pilote quelques virages après le départ de la première course. Le Français a bien roulé pendant quelques tours avant qu'un autre pilote ne heurte sa roue avant et n'endommage le frein à disque avant. Un départ dans le top dix dans la deuxième course lui promettait une course réussie mais il a de nouveau été frappé par un rival au troisième tour pour se retirer du top vingt; il était déjà revenu à la quatorzième place avec huit minutes de course avant qu'un autre incident ne l'oblige à abandonner.

 Pierre Goupillon "Lors de la première course, un autre pilote m'a percuté dans le premier tour et je suis tombé. Je revenais lorsqu'un autre pilote a heurté ma roue avant; Je n'avais plus de frein avant et j'ai été contraint de me retirer. Mon deuxième départ était bon, mais encore une fois quelqu'un m'a frappé pendant la course et une fois de plus j'ai dû reprendre des positions jusqu'à ce qu'un autre incident me force à l'abandon. Ce fut un week-end frustrant, mais nous nous regrouperons pour la prochaine course."

 

 


Enregistrer un commentaire

Plus récente Plus ancienne