PUB

Arnaud Tonus "Je veux vraiment rouler, j'ai juste besoin de trouver une équipe"

Ray Archer

Les préparatifs pour le Championnat du Monde FIM de Motocross 2021 sont maintenant en cours, mais Arnaud Tonus est toujours dans le froid et à la recherche d'un guidon avant la nouvelle année. Un contrat de quatre ans au sein de l'équipe Monster Energy Yamaha Factory MXGP (anciennement Wilvo Yamaha MXGP) s'est terminé après le Grand Prix de Garda-Trentino et l'a propulsé dans le flou.

"Je ne sais pas quelle sera la situation pour l'année prochaine", a déclaré Tonus à MX Vice. "C’est une situation très difficile pour moi, car j’ai lutté toute la saison et cela n’a pas aidé. Avec la COVID-19, chaque équipe attend le premier calendrier pour obtenir un budget avec les sponsors et tout. Je n’avance pas vraiment pour l’année prochaine pour le moment, pour être très honnête. Je suis un peu dans une zone d'attente et j'espère que cela va s'ouvrir dans les jours ou semaines à venir."

La retraite est un mot à la mode dans le paddock du Grand Prix, mais il ne semble pas que Tonus soit le prochain pilote à s'éloigner. "Je veux être derrière la grille, bien sûr, mais cela doit aussi avoir du sens", a-t-il poursuivi. "La situation est vraiment mauvaise, j'attends peut-être que quelque chose arrive ou je ne sais pas. Je veux vraiment rouler, j'ai juste besoin de trouver une équipe. Je pense que la situation est comme jamais auparavant, donc c'est un peu bizarre. Il pourrait y avoir plus de gars qui s'arrêteront l'année prochaine."

Des équipes comme Gebben Van Venrooy Yamaha Racing et JM Honda Racing n'ont pas annoncé leurs pilotes pour la nouvelle saison, mais les effectifs sont déjà complets. Honda SR Motoblouz a une place mais c'est un point d'atterrissage peu probable. Des rumeurs circulaient dans le paddock italien selon lesquelles une équipe satellite bLUcRU pourrait être créée, mais les détails sont pour le moment fragmentaires. L'avenir est incertain pour l'homme qui était autrefois présenté comme le prochain talent MXGP.