PUB

Kevin Horgmo signe avec F&H Kawasaki pour le championnat du monde MX2


L'équipe F&H Kawasaki Racing Team a obtenu sa première nouvelle signature pour le Championnat du monde de motocross FIM MX2 2022 avec le Norvégien Kevin Horgmo, vice-champion de la série EMX250 de cette année, accède aux GP.

Pour la cinquième année consécutive, l'équipe F&H représentera officiellement Kawasaki dans le championnat du monde MX2 la saison prochaine et le talentueux norvégien rejoint l'équipe néerlandaise avec de grandes attentes de la part de l'équipe et du pilote. L'un des pilotes les plus talentueux de Scandinavie, Kevin était à la fin d'une bataille tendue pour le titre FIM Europe EMX250 cet été, terminant finalement la série en deuxième place avec deux victoires au classement général, trois victoires en manche et six podiums. Le championnat du monde MX2 ne sera pas une expérience entièrement nouvelle pour Kevin puisqu'il a déjà couru quelques GP cette saison, avec une douzième position comme meilleur résultat en République tchèque. Après s'être battu pour les victoires, les podiums et le titre, il passe maintenant aux GP, plus expérimentés et plus matures. Kevin a déjà commencé à travailler avec Marc De Reuver, qui sera à nouveau l'entraîneur des pilotes F&H la saison prochaine.

Kevin Horgmo "Je suis vraiment ravi de rejoindre l'équipe F&H Kawasaki Racing; la KX250 est une toute nouvelle moto pour moi mais déjà après le premier test, je me sens tellement à l'aise dessus. Faire partie d'une équipe comme celle-ci est ce qui m'a manqué dans le passé ; l'équipe a tout ce dont j'ai besoin pour réussir alors maintenant c'est à moi de performer ! Ce sera aussi bien de travailler avec Marc en tant que formateur ; c'est sûr que j'apprendrai beaucoup de lui !"

Nathalie Fase (chef d'équipe F&H Kawasaki) "Nous sommes impatients de travailler avec Kevin. Il a montré par le passé de quoi il est capable en tant que pilote et, avec le package complet que nous pouvons lui offrir et un bon hiver, nous pensons qu'il peut faire un grand pas vers le succès dans les GP MX2. Les premiers tests sont faits et tout semble bon ; il s'est vite adapté à la moto et montre beaucoup de promesses ! Nous travaillons déjà dur les uns avec les autres et attendons avec optimisme de bons moments ensemble !"