PUB

Romain Febvre "Echouer si près du but est vraiment dur"


Romain Febvre termine la saison 2021 à une belle seconde place dans le championnat du Monde MXGP, en décrochant à Mantova (Italie) son dixième podium de la saison.

Abordant cette finale avec la plaque rouge de leader du championnat, Romain allait signer le meilleur chrono aux essais libres avant de poster le second temps aux essais chronométrés, dans le sillage de Jeffrey Herlings son rival pour le titre. Une fois de plus il signait un excellent départ en première manche, dans le sillage d’un équipier de son rival auteur du holeshot et toujours difficile à doubler. Au cinquième tour Herlings parvenait à prendre le meilleur sur les deux hommes de tête, creusant un écart avant que Romain ne trouve lui aussi l’ouverture pour s’emparer de la seconde place ; abaissant alors ses chronos de deux secondes, Romain allait réduire l’écart avec le leader sans pouvoir toutefois l’attaquer. Au terme de cette première manche les deux candidats au titre se retrouvaient à égalité parfaite avant la trente sixième et dernière manche de l’année ; après plus de vingt heures de course tout au long de la saison, celui qui allait devancer l’autre dans cette manche serait champion ! Signant un autre excellent départ Romain virait en seconde position, avant de prendre la tête dès le premier tour de course ; au tour suivant Herlings portait une attaque assez agressive et passait en tête, mais Romain évoluait dans son sillage jusqu’à ce qu’un changement d’adhérence lui fasse perdre le contrôle de sa moto en sortie de virage. Perdant dix secondes et une place, Romain voyait ses espoirs de titre s’envoler ! Troisième du GP il montait pour la dixième fois de la saison sur le podium, s’inclinant dans la course au titre pour cinq petits points ; son résultat permet à Kawasaki de terminer second des constructeurs engagés en MXGP.

Son équipier Mathys Boisrame allait de son côté signer son meilleur résultat dans la catégorie ; dixième temps aux essais, il prenait une excellente septième place en première manche. Un moment cinquième de cette manche, il perdra deux positions en fin de course face à des rivaux plus aguerris, son épaule touchée dimanche le faisant souffrir en fin de course. Sa seconde manche sera plus difficile ; bousculé au second départ il reviendra en douzième position, avant que la douleur ne l’oblige à ralentir puis finalement à se retirer.

Romain Febvre "Echouer si près du but est vraiment dur. J’ai donné le meilleur de moi même donc je n’ai pas de regrets, mais cela n’a pas suffit pour décrocher le titre. Là je me sens un peu mal avec moi même bien sur, mais c’est la compétition ; c’est dur de perdre ainsi mais j’ai tout donné. Sur l’instant c’est dur à vivre mais je vais m’en remettre, je voudrais remercier le Monster Energy Kawasaki Racing Team pour leur investissement et leur implication, on a fait du bon travail ensemble ces deux dernières années et l’an prochain je reviendrais me battre pour le titre, toujours avec Kawasaki."