PUB

Une progression constante pour les pilotes VRT KTM Veritise


Deux semaines après son retour d’Italie, Tom Guyon repartait déjà au front pour la 5ème manche du Championnat du Monde MX2. Sous le regard de Pela Renet, son entraineur, le français réalise le 23ème temps de la séance chronométrée et prend la 24ème place de la manche qualificative. Il prend un très bon départ en première course et se bat pour la 7ème place de nombreux tours avant de chuter à la réception d’un saut. Il perd alors quelques places et passe la ligne en 18ème position. Le départ de la seconde course est d’aussi bon augure mais il se fait rapidement enfermer et doit remonter sur ses concurrents pour finalement terminer la course en 14ème position, prenant ainsi les points de la 16ème place au classement de la journée.

Le jeune Tom Brunet, dont l’objectif principal était de se qualifier, a bien fait le travail puisqu’un chrono dans les dernières minutes de la séance chronométrée lui permet de participer aux deux courses du week-end. 14ème sur la grille, il prend un très bon départ mais ne parvient pas à suivre le rythme imposé par les hommes de tête et termine la course en 32ème position. Lors de la seconde manche, Tom prend de nouveau un très bon départ, sans vraiment réussir à se mettre dans le rythme. C’est donc une 25ème place à l’arrivée et une 29ème position au général.


Tom Guyon #27 : « Je prends un bon départ de l’extérieur lors de la première manche et sort à la 7ème position. Je fais un bon début de course mais une chute me fait perdre de nombreuses places et je termine 18ème. Lors de la seconde course, je sors plutôt bien de la grille mais je me fais vite enfermer et remonte à la 14ème place. J’ai eu une bonne vitesse dans l’ensemble tout le week-end donc je suis content, je continue de progresser. Je remercie Pela pour son travail ainsi que toute l’équipe et les sponsors pour leur soutien ! » 

Tom Brunet #238 : « Je me suis senti à l’aise sur cette piste dès les essais et j’ai réussi à sortir un bon chrono en fin de séance qui me permet de me qualifier. Je fais un bon départ en première manche mais je n’arrive pas à trouver le bon rythme. Lors de la deuxième manche, mon départ était aussi bon mais j’ai mis un peu trop de temps à me mettre dans la course et j’ai perdu quelques places avant de finalement réaliser de bons chronos et terminer le week-end sur une meilleure note. Je remercie le team, Pela, mes parents et tous les sponsors, on se retrouve très vite en Espagne. »