PUB

Tim Gajser "Ma vitesse était au niveau d'avant la Sardaigne"


Tim Gajser de l'équipe HRC a augmenté son avance de sept points au championnat MXGP 2022 après une solide performance sur le circuit d'Ernée, dans le nord-ouest de la France. La météo de dimanche était bien meilleure que celle de samedi et cela a permis à la Honda CRF450R de balayer le peloton et d'égaler le nombre de points du pilote classé troisième.

Après la qualification de samedi, Gajser a reçu le 22e choix de porte et bien que le départ d'Ernee soit un peu plus ouvert que les autres pistes, il n'a toujours pas été en mesure de surmonter cet inconvénient et de passer proprement le premier virage. Au lieu de cela, il a dû remonter à la 16e place après avoir été récupéré dans un carambolage à plusieurs pilotes. Baissant la tête, il s'est rapidement retrouvé dans le top 10 et a avancé presque à chaque tour. Avec un quart de la course restant, il se rapprochait des trois premiers et compte tenu de la vitesse qu'il affichait, il aurait pu faire ces dépassements. Malheureusement, une petite chute lui a coûté un temps précieux et il a dû se contenter de la cinquième place.

La deuxième course était un peu meilleure car il est resté debout mais il était toujours aux alentours de la 15e place au premier virage. Cependant, au premier tour, il a réussi à faire beaucoup de dépassements et a franchi la ligne à la huitième place. Une fois de plus, il s'est frayé un chemin à travers le peloton, affichant le meilleur temps de la course dans le processus et a rapidement contesté à nouveau les places sur le podium, avant de faire une chute similaire qui lui a coûté du temps et la chance d'une place sur le podium général. Au lieu de cela, il a terminé avec 34 points, troisième a égalité. Son avance est également remontée à 73 points.

Dans ce qui devient un schéma frustrant, les résultats de Mitch Evan ne correspondent pas à la vitesse et aux efforts qu'il met dans les courses. Comme Gajser, il partait de loin et a été impliqué dans le même carambolage, mais malheureusement avec des conséquences plus graves. L'Australien a failli s'écraser à travers la clôture au bord du premier virage, ce qui lui a pris du temps pour revenir sur la moto et remonter. Cela l'a laissé à la dernière place et peu de chances d'avoir un impact dans la course, mais il a pu sauver une certaine fierté en restant avec les leaders après qu'ils soient venus le dépasser. Pendant le dernier quart de la course, il est resté juste derrière les positions un et deux, faisant correspondre les temps au tour et montrant à l'immense foule française que sa vitesse était aussi bonne que celle de n'importe qui.

La deuxième manche a beaucoup mieux commencé, mais il a ensuite été impliqué dans un accident à la fin du deuxième tour, le faisant chuter au 16e rang. Il s'est battu pour revenir à la 10e place, mais cela ne reflète toujours pas exactement ce dont le # 43 est capable à bord de sa Honda CRF450R.

La semaine prochaine, les 11 et 12 mai, se déroulera la piste familière de Teutschenthal, en Allemagne, dans ce qui est la troisième course en trois semaines avant le voyage en Indonésie. Gajser a remporté le général là-bas l'année dernière, il est donc ravi de retrouver le chemin de la victoire en 2022 et de continuer à étendre son avance au championnat MXGP.


Tim Gajser 243 "Je suis un peu déçu de ces accidents de moto tardifs dans chacune des manches, qui m'ont coûté quelques places, mais dans l'ensemble, ce fut un bon week-end après la décision difficile de samedi et en partant de l'extérieur. Mon avance au championnat est remontée à 73 points et j'ai enfin senti que ma vitesse était au niveau d'avant la Sardaigne. Je sais que mes départs ont vraiment nui à mes chances globales, puis chuter dans le premier virage a rendu les choses très difficiles, mais je me suis bien débrouillé et j'ai fait beaucoup de dépassements aujourd'hui, donc ça fait du bien. La prochaine étape est l'Allemagne, une piste que j'aime piloter, donc j'ai hâte d'y aller et de remonter sur le podium."


Mitch Evans 43 "Encore une fois, c'est un cas que mes résultats ne reflètent pas ma vitesse globale. J'ai été impliqué dans un accident au premier virage dans la première course et au moment où j'ai pu remonter, j'étais juste à l'arrière du peloton. Au milieu de la course, j'ai vu les drapeaux bleus, alors j'ai laissé passer les leaders et je me suis placé derrière les deux premiers. À partir de ce moment-là, je suis resté juste derrière eux, faisant correspondre leurs temps au tour et me sentant vraiment à l'aise en le faisant. Malheureusement, ce n'était pas suffisant pour me faire entrer dans les points, mais cela m'a donné un regain de confiance que j'ai pu courir devant. Dans la deuxième course, j'ai de nouveau été impliqué dans une chute dans le premier tour et j'ai dû remonter depuis la 16e place. Au moment où j'ai passé le drapeau à damier, j'étais dans le top 10, donc c'était un bon retour, mais je sais toujours que je suis capable d'obtenir un bien meilleur total de points."


Marcus Pereira de Freitas, Directeur général du CRH – MXGP "Ce fut un week-end difficile à négocier avec la météo et les conditions de piste samedi, mais je suis fier de Tim et Mitch pour s'être concentrés sur leur course et avoir essayé de faire le travail quand cela comptait vraiment. Nous savions que ce serait difficile pour eux de passer le premier virage en bonne position après avoir choisi les grilles extérieures, mais c'était vraiment dommage pour eux d'être tous les deux impliqués dans l'accident du premier virage. Pourtant, Tim et Mitch ont montré une bonne vitesse et ont bien roulé dans leur situation. La deuxième course a été meilleure pour les deux et nous savons que cela aurait pu être encore mieux, mais dans l'ensemble, ce fut un week-end solide pour Tim puisqu'il a récolté sept précieux points dans la bataille pour le championnat. Mitch a juste besoin d'un peu de chance et je suis sûr que nous les verrons tous les deux très bientôt."