PUB

Romain Febvre "Je savais que ma femme et ma fille suivaient la course à la télévision"


Romain Febvre a remporté à Maggiora en Italie du Nord sa première manche de la saison, signant le holeshot pour aller s’imposer avec brio et consolider sa troisième place au championnat pour le compte du Monster Energy Kawasaki Racing Team.

Ayant signé aux essais le quatrième temps chrono dans la même seconde que l’auteur de la pôle, Romain allait parfaitement exploiter sa position sur la grille pour signer le holeshot – son second consécutif – et contrôler la première manche. Ne faisant pas la moindre erreur sur ce circuit ‘historique’ comportant de forts dénivelés, Romain allait creuser l’écart sur ses adversaires et se permettait même de saluer son team en pitlane lors du dernier tour avant de célébrer sa victoire par un heel clicker sur le saut d’arrivée. C’est juste avant le départ de la seconde manche que la grosse averse annoncée par la météo allait finalement se déverser, rendant la piste d’autant plus délicate que cette averse allait durer. Ne réussissant pas une aussi bonne envolée qu’en première manche Romain allait rapidement pointer septième, sachant qu’il devait encore gagner quelques places pour remporter le GP ; gêné par les projections de boue du pilote devant lui il allait partir à la faute, se relevant sans ses lunettes et avec des gants maculés de boue. Se refusant à rentrer aux stands il continuait ainsi, perdant quelques places en chutant à deux autres reprises. Douzième de la manche et cinquième du GP, Romain occupe la troisième place du championnat.


En étant une seconde moins rapide que son équipier aux essais, Ivo Monticelli s’assurait une neuvième place sur la grille. Etrennant une tenue spéciale élaborée par Alpine Stars pour son GP national, Ivo allait longtemps évoluer dans le top dix de la première manche avant de perdre deux positions suite à une petite erreur. Contraint de s’arrêter en seconde manche pour changer de lunettes, Ivo pointera alors vingt sixième avant d’aller chercher le point de la vingtième place.

Romain Febvre "Ce fut une très belle première manche ! Je signe le holeshot et mène toute la course, avec un bon feeling et sans faire la moindre erreur, content d’offrir ce résultat au team et à nos sponsors qui font tant pour moi. Ils font tous du bon travail, et je suis heureux de leur donner ce succès en retour, tout en étant le plus rapide. Je savais que ma femme et ma fille suivaient la course à la télévision, elles ont dû être excitées elles aussi. Mon second départ ne fut pas si bon mais j’ai fait deux bons premiers tours pour revenir septième ; j’étais alors derrière Jonass, et j’ai pris beaucoup de projections de boue sur mes gants et mes lunettes en essayant de le doubler. Je n’étais pas à l’aise sans lunettes et avec des gants boueux, et j’ai chuté à trois reprises ; après la première chute mes gants étaient maculés de boue, ce qui m’empêchait d’être précis avec la poignée de gaz. J’étais en mode survie, car je ne voulais pas m’arrêter pour changer gants et lunettes, cela aurait pris trop de temps. Je suis bien sûr déçu, car cela aurait pu être un super weekend compte tenu du résultat de la première manche."

Ivo Monticelli "La journée avait bien débuté avec un bon tour en qualification, et je suis arrivé ici confiant après ces chutes en Russie et en Angleterre. A l’entrainement je suis plus relax dans mon pilotage, en première manche je roulais tendu si bien que je termine douzième en partant dixième. La pluie qui est tombée en seconde manche m’a contraint à m’arrêter pour changer de lunettes après dix minutes ; je suis reparti vingt sixième, et ait pu regagner quelques places pour entrer dans le top vingt. Ce n’est pas le résultat que j’espère mais je veux rester positif, j’ai finalement marqué mes premiers points ; avant de courir il faut savoir marcher, et je sais que j’ai la vitesse donc les résultats vont suivre."