PUB

Cooper Webb libéré d'avoir quitté Aldon Baker


Après un changement de cadre qui a laissé Webb craindre de se faire tuer par Roger DeCoster, l'Américain déterminéest monté sur le podium à Ironman et ressemblait beaucoup plus à l'ancien Cooper, menant des tours et à la bagarre avec Ferrandis. "Je me sentais moi-même hier, nous avons fait des changements fous, nous avons changé le cadre cette semaine et j'ai pensé qu'Ian et Roger allaient peut-être me tuer ! Je leur ai dit de me faire confiance."

Après avoir pulvérisé le champagne, Webb a parlé lors de la conférence de presse sans prendre de pincettes, du changement de cadre et de sa séparation avec Baker craignant l'épuisement professionnel et s'adaptant au motocross après avoir participé à la bagarre pour le titre de supercross.

Vous avez récemment mentionné un changement de cadre, pouvez-vous nous en dire un peu plus et à quoi cela a-t-il servi hier?

"Nous avons fait un gros changement cette semaine et avons fait un changement de cadre. Cela semblait être beaucoup mieux. J'avais du mal avec la configuration et ce n'était pas simple de le demander à l'équipe et d'entendre les réponses, mais parfois vous devez faire confiance à votre instinct et l'équipe a fait en sorte que cela se produise et j'ai obtenu un bon résultat, et je me sentais beaucoup plus à l'aise."

Pouvez-vous parler de votre saison, des hauts et des bas, du championnat de supercross 450 et de l'acclimatation au championnat de motocross 2021?

"C'est totalement différent, parce que le supercross est une autre discipline. En supercross, nous sommes à l'intérieur et peut-être que nous préparons moins le motocross, nous devions faire des changements et essayer de tester et de rouler et vous devez vous sentir à l'aise sur la moto pour être aussi rapide que les autres. Pour moi, c'était mieux à Ironman, et ça va de mieux en mieux."

Vous êtes super compétitif, comment gérez-vous en interne le fait de ne pas monter sur le podium ?

"C'est nul, pour être tout à fait honnête. Quand vous passez d'un grand nombre de victoires à 8e au premier tour, c'est de la merde, c'est sûr. Donc, ça a été dur, et j'ai essayé d'être positif et de m'améliorer. Étant un gars compétitif, je sais où je peux être en supercross ou en motocross, mais j'ai encore du travail à faire en motocross et au moins hier ça m'a donné un peu de confiance. J'ai hâte de voir comment ça se passe à partir d'ici."

Vous avez mentionné des changements dans votre programme, qu'aimez-vous dans le changement?

"J'ai fait ce changement après Redbud et pour moi, j'étais sur le point d'être complètement épuisé et je ne savais pas combien de temps je voulais encore courir pour être honnête. Pour rouler avec Jett et Hunter, ils sont super rapides et talentueux et peuvent rouler avec d'autres gars. Nous pouvons nous pousser les uns les autres, et Joey est vraiment super pendant la semaine, Justin est amusant et c'était juste un changement de rythme. J'ai eu l'impression de faire la même chose pendant trois ans et demi et j'avais besoin d'autre chose, je ne sais pas où tout cela va mener à partir d'ici. Je m'améliore lentement et je m'améliore avec mon pilotage et ma technique, et je continue de travailler dur et d'obtenir un pilotage et un entraînement de qualité. Cela a été bien et agréable quand vous obtenez des résultats comme celui-ci, que cela rapporte un peu."

Je reviens juste à ce que tu as dit. Est-ce que tu as été cramé avec la façon de faire de Aldon Baker? Nous entendons tellement de gars comme Dungey ou Villopoto dire que ça les a cramés. C'est juste que vous aviez besoin d'un changement ou le programme commençait-il à vous fatiguer ?

"J'ai eu beaucoup de succès et je n'ai pas de problèmes ni de regrets, c'était gratifiant de remporter le supercross et tout ça, j'ai toujours très bien fait et c'était super pendant que j'étais là-bas. Mais j'en étais à un stade de ma carrière ou j'avais juste besoin d'un changement. Comme ces gars-là aussi ont fait allusion, je n'ai que 25 ans et avoir des pensées de retraite est fou, j'avais juste l'impression que j'avais besoin d'un changement. Je suis toujours super compétitif et j'ai une excellente équipe derrière moi, qui travaille très fort, nous aurons donc un très bon programme pour aller de l'avant et nous attendons avec impatience les défis à venir."

Avez-vous dû changer votre style de pilotage pour la catégorie 450 en motocross par rapport à ce que vous aviez en supercross ou en 250MX ?

"J'ai pu gagner un titre en 250MX, et le supercross est définitivement devenu plus naturel pour moi. J'avais l'impression que j'avais besoin de comprendre comment ces gars roulent, avec beaucoup plus d'élan, beaucoup plus de position debout, beaucoup plus de pilotage à l'extérieur. C'est une courbe d'apprentissage, et cela prend du temps et ne se fait pas du jour au lendemain et j'espère pouvoir améliorer mon pilotage en outdoor, je pense toujours que je suis un bon coureur de motocross mais le supercross est plus naturel pour moi. Nous continuerons d'enrichir le programme et d'essayer de nous améliorer également en motocross."