PUB

Y a-t-il un avenir pour le circuit de Lierneux ?


Il y a un an, le directeur du circuit André Mathieu recevait un ordre de fermeture du circuit de Lierneux. Cependant, il n'a pas baissé les bras et a organisé une manifestation contre la décision. Les politiciens ont pris conscience du problème et ont pris des mesures.

Le manque d'infrastructures pour faire du motocross et former de jeunes athlètes est devenu un énorme problème en Belgique. Il y a désormais des points positifs en Wallonie, comme le début de la délivrance d'un permis à Gouy-lez-Piéton et maintenant des progrès sont également réalisés dans le dossier « Lierneux ». Le circuit du propriétaire André Mathieu se situe à proximité de la Baraque de Fraiture (Station de ski).

André Mathieu "Plus d'un an s'est écoulé et vous ne savez même pas combien de centaines de messages de soutien je reçois chaque mois, ainsi que les demandes et questions concernant la réouverture du circuit. Depuis notre manifestation juste après la fermeture du circuit, le monde politique a tout de suite réagi. Le Premier ministre Jeholet m'a appelé tout de suite et nous avons longuement discuté du manque d'infrastructures pour le motocross et la formation des jeunes pilotes. Il a immédiatement pris conscience du problème et a promis de soutenir le projet en m'offrant une subvention et en contactant le ministre Crucke, ministre des Infrastructures sportives, pour rejoindre le projet."