PUB

USA : Le meilleur et le pire des débuts des Rookies en Pro Motocross depuis 2009


Talon Hawkins est devenu le dernier jeune espoir à rejoindre les rangs professionnels lorsqu'il s'est aligné dans la catégorie 250 à Spring Creek. Le pilote Husqvarna de Temecula, en Californie, a terminé 19e au classement général avec un résultat de 20-15dans les deux manches. Hawkins était toujours prêt à participer au championnat national de motocross amateur Monster Energy AMA au Loretta Lynn's Ranch, car ses sept points sont bien en dessous du seuil de 40 points qui l'obligerait à décider de continuer à rouler en Pro ou de conserver son statut Pro-am afin de courir les catégories 250 et Open Pro Sport au championnat national de motocross amateur Monster Energy AMA au Loretta Lynn's Ranch.

Le compatriote californien de Hawkins, Ryder DiFrancesco, était dans une position similaire, bien que beaucoup plus proche de la limite des 40 points. Le pilote Kawasaki réalise un score de 13-8 au Spring Creek National pour la huitième place au classement général. Combiné avec ses débuts à RedBud plus tôt le même mois, où il réalise un score de 14-12 pour la 13e place au générall, Ryder D a un total de 37 points. DiFrancesco aurait pu rouler à Washougal National s'il le voulait et conserver son statut pro-am, comme la règle dit qu'une fois que vous dépassez 40 points, vous ne pouvez pas participer à un autre événement AMA Pro Motocross à moins que vous ne deveniez complètement pro. (La règle est écrite de cette façon afin qu'un coureur ne soit pas obligé de s'arrêter s'il est en mesure de dépasser la limite de points.)


Ce week-end, les pilotes Yamaha Haiden Deegan et Gavin Towers feront leurs débuts professionnels respectifs à l'Ironman National.

Alors, où se situent les premiers résultats de Hawkins et DiFrancesco par rapport aux autres débuts nationaux récents? Et que pouvons-nous attendre de Deegan et Towers ? De retour à l'ouverture du Fox Raceway à Pala, Nick Romano de Monster Energy Yamaha Star Racing a fait ses débuts professionnels et réalise un score de 16-14 pour la 13e place au général. Son coéquipier, Matt LeBlanc,réalise un score de 20-17 pour la 20e place au général. Lors de l'ouverture de 2021, Max Vohland de Red Bull KTM réalise un score de 38-7 (après avoir mené la première manche et subi un dysfonctionnement de la moto) pour la 13e place au général.

En 2020, Stilez Robertson s'est classé 22e au général avec un score de 38-17. Une semaine plus tard à Loretta Lynn’s II (c’était la série COVID-19 longtemps retardée), il a terminé huitième au classement général beaucoup plus impressionnant.

Ty Masterpool a disputé son premier national à Hangtown en 2019 et a terminé 14e au général avec un score de 12-14 lors des deux manches. Plus tard cet été-là, Jett Lawrence, Carson Mumford et Jo Shimoda sont tous devenus professionnels juste après Loretta Lynn et ont fait leurs débuts à Unadilla sous la tente GEICO Honda. Lawrence réalise un score de 21-8 pour la 13e place, Mumford 16-20 pour la 20e place et Shimoda s'est écrasé dans les deux manches. Jalek Swoll, lauréat du prix Nicky Hayden AMA Motocross Horizon Award 2019, est également devenu professionnel ce jour-là, il a terminé 23e au classement général avec un score de 22-19.

Si vous vous interrogez sur Hunter Lawrence, ainsi que Dylan Ferrandis et Ken Roczen, leurs premières courses professionnelles ont eu lieu en MXGP en Europe.

En 2018, Garrett Marchbanks a fait ses débuts dans la catégorie 250 à Hangtown et a marqué un Top 10, au-dessus de la moyenne des jeunes avec un score de 12-6 au guidon de la Monster Energy / Pro Circuit Kawasaki.

En 2017, Michael Mosiman, maintenant avec l'équipe Troy Lee Designs / Red Bull / GasGas, réalise un score de 12-14 pour la 14e placeau général lors de l'ouverture de Hangtown sur une Husqvarna FC 250. Le même jour, Cameron McAdoo réalise un score de 15-16 pour la 16e place au général. Quelques semaines plus tard, Chase Sexton a fait ses débuts pour GEICO Honda à High Point et a affiché des scores de 19-10 pour la 13eplace. Plus tard cette saison, Justin Cooper est devenu professionnel après Loretta Lynn, où il a remporté le Nicky Hayden AMA Motocross Horizon Award, et est allé directement à Unadilla pour terminer à une solide cinquième place au classement général avec des scores de 12-2.

Austin Forkner est devenu professionnel au Hangtown Motocross Classic 2016, terminant huitième au classement général avec des scores de 13-6. Une semaine plus tard, il a terminé une impressionnante quatrième place au classement général à Glen Helen.

En 2015, Aaron Plessinger est devenu professionnel avec Star Racing et a terminé à une solide sixième place à Hangtown avec un score de 10-8. C'était un an après que RJ Hampshire soit devenu professionnel après Loretta Lynn et ait terminé 13e à Unadilla avec un score de 11-16 sur sa GEICO Honda.

Cooper Webb a fait ses débuts à Hangtown en 2013 et a terminé 5e et 18e pour la 11e place au classement général. Son rival amateur, Adam Cianciarulo, était également prêt à devenir professionnel, mais en raison d'une maladie, il a commencé qu'à la 5e épreuve cette saison-là à Budds Creek, où il a brièvement mené la première manche mais s'est beaucoup estompé dans les deux courses pour terminer 16e au total avec un score de 17-14. Webb et Cianciarulo remporteront chacun un titre 250 Pro Motocross.

Les frères Martin obtiennent leur propre entrée ici. Jeremy Martin est devenu professionnel à l'Unadilla National 2012 et termine à une modeste 23e place au classement général avec un score de 18-27. Le frère aîné Alex est devenu professionnel des années plus tôt, en 2008 pour être exact, au Spring Creek National et a terminé 20e avec des scores de 29-14.

En 2011, Jason Anderson est devenu professionnel pendant le SX, puis est entré à Hangtown sur une Suzuki RM-Z 250 et a terminé 12e au général avec un score de 11-12.

Justin Barcia, encore un autre pilote GEICO Honda lorsqu'il a obtenu son diplôme, a terminé sixième au classement général lors de l'ouverture de Glen Helen en 2009, affichant une fiche de 9-3 lors de ses débuts solides.

Enfin, il y a le meilleur début de tous les temps : Eli Tomac lors de l'ouverture de Hangtown en 2010. Au guidon de la Honda GEICO # 243, Tomac réalise un score de 1-3 pour remporter la victoire au général, faisant de lui le seul et unique pilote à avoir remporté un championnat national en motocross lors de ses débuts professionnels (à moins que vous ne comptiez les toutes premières années et la victoire de Marty Smith en 1974 à Hangtown).

Bonus: # 142 Ryan Dungey a complètement sauté le programme de Loretta Lynn en 2006 et a plutôt attendu l'épreuve de sa ville natale à Spring Creek. À l'époque, on l'appelait encore la classe MX Lites, et Dungey réalise un score de 8-8 pour la septième place au classement général.

Christian Craig, qui a roulé pour JGR Yamaha en 2009, a été envoyé directement à Unadilla et en 450, ce qui est rare pour un début. Il a eu une journée moche, cependant, avec une fiche de 34-31 pour la 33e place au total et zéro point dans la journée.

L'année dernière, Levi Kitchen a fait la même chose que Ryder D. et Talon Hawkins - il a utilisé la nouvelle règle qui permet à un jeune pilote de tester les eaux profondes de la course professionnelle avant celle de Loretta Lynn. Il s'est inscrit à RedBud en juillet et a terminé 12e au général avec des scores de 9-19. Il est ensuite allé à Loretta Lynn et a remporté le Nicky Hayden AMA Motocross Horizon Award en tant que meilleur espoir amateur du pays.

Nick Paluzzi a fait des débuts fous avec l'équipe Muscle Milk / Toyota / JGRMX. Roulant en tant que pilote remplacant, dans la catégorie 450 en 2010, de Josh Grant, blessé, Paluzzi a obtenu une étonnante septième place au classement général de la classe 450 avec un score de10-8 à Steel City.