PUB

Maxime Renaux "J'ai vraiment hâte d'affronter Jeffrey Herlings"


Même si les coureurs français figurent régulièrement parmi les premiers du Championnat du monde de motocross MXGP, un tricolore n'a pas remporté le Championnat du monde MXGP depuis Romain Febvre en 2015. Maxime Renaux, de l'équipe Monster Energy Yamaha Factory MXGP, est là pour résoudre ce problème. Le champion du monde MX2 2021, Renaux a fait une superbe saison 2022 et a remporté le MXGP d'Espagne en mai, et a couru aux alentours des cinq premiers tout au long de la saison pour se classer quatrième au classement final du championnat du monde MXGP. Le coureur de 22 ans a désormais en vue le circuit RedBud et les États-Unis où il roulera pour l'équipe de France lors du Motocross des Nations 2022. Au cours du week-end, et avec l'aide d'Alexandre Kowalski, responsable des courses off-road de Yamaha Motor Europe, Racer X Illustrated s'est entretenu avec le pilote qui a certainement marqué de son empreinte la 66e édition de la saison du Championnat du Monde FIM de Motocross.


Maxime, tout d'abord, comment allez-vous et que vas-tu faire maintenant que la saison 2022 touche à sa fin?

Ouais, je vais bien. Tout va bien maintenant, la saison étant pratiquement terminée et nous n'avons plus que le Motocross des Nations à venir. Je me prépare pour cela et je continue également mon entraînement. Nous avons également commencé à tester la nouvelle Yamaha 2023 450, alors oui, une période assez chargée.


Question très large ici : lorsque tu fais un grand pas en arrière et que tu regardes longuement et attentivement ta première saison MXGP, quel est ton avis ?

Donc, si je reviens en arrière et que je regarde la saison, je dirais que ce sont des émotions mitigées parce que c'est sûr que j'ai été dans une bonne position et que je me suis battu pour la première place et que je me suis battu pour des victoires, etc. Pour cela, ce fut une très bonne saison. Je suis heureux. Bien sûr, je suis un peu déçu de la blessure que j'ai eue en Allemagne lorsque je me suis blessé au dos. C'était vraiment une pilule difficile à avaler car je me battais toujours pour la deuxième place et le podium là-bas. C'était une vraie déception. Cependant, à la fin, j'ai pu revenir assez rapidement, c'était vraiment super bon par rapport aux blessures et autres, car j'ai pu revenir sur la moto et reprendre la course. Au final, je suis désormais quatrième du championnat. Donc, en repensant à cette année, il y a une certaine déception à ce sujet parce que je pouvais vraiment me battre pour le championnat dès cette première année dans la catégorie MXGP.


Cette année étant ta première année en MXGP, tu es satisfait du résultat ?  

Oui, bien sûr, j'ai beaucoup apprécié. Je pense que c'est toujours une question pour les pilotes européens et aussi pour les pilotes américains lorsqu'ils passent en 450 car cette catégorie est vraiment difficile. Nous avons les meilleurs pilotes des générations précédentes et les pilotes 250cc les plus rapides et tout le monde rejoint la catégorie MXGP, donc nous savons que nous devons vraiment combattre les meilleurs des meilleurs des meilleurs. Nous ne savons jamais où nous pouvons nous situer dans la catégorie, c'était une très belle étape pour moi et j'ai pu montrer que j'étais l'un des meilleurs. C'était vraiment incroyable de voir ça et j'en étais vraiment, vraiment content. Ouais, j'étais vraiment compétitif et j'ai toujours eu de plus grands objectifs et je pouvais voir que je pouvais me battre avec les meilleurs gars et maintenant je veux être le meilleur gars et je veux gagner des championnats. Ce sera mon objectif pour cet hiver. Nous avons déjà quelques points à travailler, notamment les départs. Mes départs ne sont pas au rendez-vous à chaque fois. Je pense que nous pouvons prendre de bons départs en 2023 et je veux continuer à travailler ma technique. En termes de vitesse, je ne suis pas si inquiet pour les choses.


En ce qui concerne cette saison morte dans laquelle nous nous trouvons actuellement, tu vas participer à l'une des courses internationales de supercross ou tu vas te concentrer davantage sur les tests et l'entraînement pendant l'hiver ?

Oui, principalement des tests et des entraînements, puis je ferai quelques courses internationales avant la saison. Le Supercross, pour le moment, je n'y suis pas tellement parce que je veux vraiment me concentrer sur mon premier titre en MXGP. Nous avons beaucoup de travail à faire pour cela. Je veux garder un œil sur tout ici. Une fois arrivé à ce point et si je peux atteindre l'objectif d'être champion du monde, alors peut-être pourquoi ne pas commencer à penser à un horizon différent ? Pour le moment, cependant, je vais me concentrer surtout sur le MX et ensuite nous verrons comment ça se passe.


Tu as été dans et autour du top cinq tout au long de la saison MXGP. Tu es satisfait de tes résultats et de ta constance?

Ouais, bien sûr, je pense que c'était une saison positive en dehors de la blessure que j'ai subie en Allemagne. Sur la moto et sans blessure, j'étais à peine en dehors du top cinq. C'était toujours cinq, quatre, trois ou à un rythme de victoire en GP. C'était vraiment génial, mais à chaque fois que je n'étais pas parmi les cinq premiers, c'était essentiellement à cause des départs, vous savez? Je commençais parfois à l'arrière. Ces départs vont être vraiment importants pendant la saison. Il va falloir que je trouve plus de cohérence dans les départs. Mon objectif l'année prochaine est de battre tout le monde et d'être le gars. Je sais que c'est un objectif vraiment très difficile. Je sais que ça va être un gros combat, c'est sûr, mais je vais me préparer autant que possible et vraiment essayer d'atteindre mon plein potentiel sur la 450 parce que je pense toujours que j'ai quelque chose en dessous à gagner. J'ai toujours l'impression de ne pas rouler sur la 450 comme je roule sur la 250. Parfois, je me sens encore un peu inexpérimenté sur la 450, mais nous allons travailler là-dessus et j'essaierai de me sentir vraiment libre sur la 450 sur chaque Piste. Ce sera l'objectif principal de la saison 2023. Je veux vraiment piloter ce truc comme la 250.


J'ai pu interviewer Eli Tomac et Chase Sexton et Jason Anderson avant et pendant la dernière épreuve du Lucas Oil Pro Motocross National de l'année et les gars ont beaucoup parlé de la moto, qu'elle prend absolument tout d'un pilote, n'est-ce pas?

Je pense que le 450 a vraiment évolué au cours des dernières années. Plus les années passent et plus la moto est au point, solide et rapide, donc nous devons toujours être au top. Le 450 est une catégorie de très haut niveau. Je ne crois pas que si vous êtes excellent sur la 250, vous serez excellent sur la 450. C'est vraiment quelque chose basé sur le pilote et le type de pilote. Sur la 250, vous pouvez être talentueux et vous pouvez être technique et vous pouvez être dur et ensuite vous pouvez choisir votre place car la moto n'est pas si lourde et pas trop puissante, donc vous pouvez toujours compenser avec la technique. Ensuite lorsque vous arrivez sur la 450, la technique que vous apportez de la 250 vous aidera et sera toujours un plus. Je ne dirai pas que je suis un grand gars, mais j'étais peut-être trop fort pour la 250 et trop lourd. La 450 me va bien, mais j'ai parfois l'impression que la moto vous jette là où vous ne voulez pas être jeté. Parfois, la 450 peut vraiment vous faire sortir de votre zone de confort, vous savez ? Vous devez combattre cette moto pour la ramener droite. Pour moi, c'est la principale différence du 450. C'est gérer la puissance et gérer la réaction de la moto. Parfois, la réaction de la 450 est beaucoup plus forte que celle du 250.


Comment as-tu perçu la concurrence tout au long de la saison MXGP 2022 ?

Je pense vraiment que la concurrence cette année était assez élevée. Je me suis vraiment concentré sur moi-même et mes coéquipiers. Je pense que cette année a été la meilleure saison pour quelques coureurs. Je pense à Tim Gajser et Jeremy Seewer et je pense qu'ils ont connu leurs meilleures saisons. Nous avons vu Tim Gajser être vraiment, vraiment fort et constant et sans crash. Il était si constant et si stable sur la moto. Il était vraiment rapide et un client coriace cette année. Et Jeremy Seewer, il a eu un peu de mal au début de la saison, mais ensuite il est devenu très constant et a pris de bons départs tout le temps. Je pense que ces deux pilotes ont fait leurs meilleures saisons. Le niveau de la catégorie était vraiment élevé. Il nous manquait certainement Jeffrey Herlings dans la catégorie, nous verrons donc comment il se comporte l'année prochaine. Tout le monde voudra voir à quel point il va se remettre de sa blessure. J'ai vraiment hâte d'affronter Jeffrey Herlings. Il a été mentionné comme l'un des meilleurs pilotes du monde. Je veux combattre ce type, tu sais ? Je veux me faire un nom et je veux le battre ainsi que tous les autres. Ça va être très intéressant d'avoir Jeffrey de retour en 2023.


Je pense que c'est tout simplement génial de vous voir tous courir autour du monde. Je veux dire que j'étais à Pala en train de regarder Tomac, Sexton, Anderson,Webb et Barcia, et en même temps, je pensais à quels pilotes fantastiques du MXGP tels que Gajser, Seewer, Prado, Coldenhoff et toi. Tu as un oeil également sur les courses ici aux États-Unis ?

Oui bien sûr. C'est hyper intéressant. Je regarde les résultats des courses américaines presque tous les week-ends quand il y a une course et regarde comment Chase et Eli vont. Je suis vraiment impressionné par le niveau qu'ils avaient cette année parce que je pense qu'ils étaient tous les deux à leur plus haut niveau. Cette année, nous pouvons voir que ces deux-là ont vraiment atteint un niveau que personne d'autre ne pouvait suivre. C'était vraiment intéressant de regarder Eli et Chase se battre tout au long de la saison et maintenant nous nous tournons tous vers le Motocross des Nations. Je n'ai jamais été aux US. Jamais de ma vie. Je n'ai jamais roulé sur une piste américaine. Ils m'ont dit que le sol de RedBud est très typique. En fait, j'ai vraiment hâte d'y être parce que ce genre de circuits est vraiment incroyable, tu sais? J'ai vraiment hâte d'en profiter. Je serai là pour la première fois et je serai là pour me battre pour mon pays. Je m'attends à essayer de faire de mon mieux et c'est la seule façon d'avoir une chance de battre tout le monde !