PUB

Steve Guttridge "Une toute nouvelle structure KRT pour le MXGP a apporté de nombreux défis"


Les blessures ont empêché tout espoir de médaille, mais les équipes Kawasaki de tous les Championnats du monde et d'Europe de motocross FIM 2022 ont chacune poussé de manière caractéristique avec des succès en course.

Après avoir raté de peu le premier titre mondial MXGP lors de la dernière manche en 2021, Romain Febvre et l'équipe Kawasaki Racing ont anticipé un autre tir réaliste pour la couronne cette année jusqu'à ce qu'une blessure à la jambe ait tragiquement empêché le Français de jouer pendant la première moitié de la saison.

 Sa détermination sans faille, ainsi que les soins et le soutien de KRT et de Kawasaki, l'ont vu revenir à la course de manière spectaculaire pour les huit derniers GP de l'été alors qu'il a terminé parmi les quatre premiers à cinq reprises, culminant avec une victoire en manche et un podium en Turquie pour aborder la trêve hivernale plus motivé que jamais pour un retour sur le devant de la scène en 2023. Son coéquipier, Ben Watson, s'est classé juste à l'extérieur du top dix en fin de saison en affichant la 12e place du classement.

Les deux équipes Kawasaki en MX2 ont connu un nouveau départ cette année alors que le Norvégien Kevin Horgmo est arrivé de l'EMX avec l'équipe F&H Kawasaki Racing, tandis que Mikkel Haarup a rejoint DRT Big Van World MTX Kawasaki. Chacun des jeunes est monté sur le podium au cours de la saison - Horgmo en Lettonie et Haarup à pas moins de quatre reprises en Argentine, au Portugal, dans le Trentin et en Allemagne. Le Norvégien a maintenu son élan jusqu'à la fin de la saison pour s'assurer la quatrième place au classement final. Haarup semblait prêt à le rejoindre dans le top six mais il a été cruellement privé de la distinction à la fin après avoir subi une infection au Covid à l'approche de la finale du championnar. Les deux jeunes reviendront avec un optimisme renouvelé et une autre année d'expérience, leurs objectifs étant concentrés sur les médailles mondiales en 2023.

La triple championne du monde féminine WMX de Kawasaki, Courtney Duncan, était à nouveau la femme à battre en 2022, mais une blessure à la clavicule à la deuxième épreuve de la courte saison de cinq courses l'a privée d'un potentiel quatrième titre consécutif. La déception n'a cependant pas retenu la Néo-Zélandaise longtemps et elle est revenue à l'action avec succès dans les deux derniers GP, sortant victorieuse à chaque fois pour porter son record de carrière à Lime Green à douze victoires en dix-neuf départs.

La Belge Amandine Verstappen a ajouté un nouveau succès en WMX en répétant sa sixième place dans la série et en poussant fort pour le titre français avec 9MM Energy Drink BUD Racing Kawasaki. L'équipe française pourrait également souligner une autre belle évolution avec son protégé, Quentin Marc Prugnières, l'un des plus jeunes pilotes de la catégorie, s'est classé cinquième du Championnat d'Europe EMX250.

 

 Antti Pyrhönen – Team Manager – KRT (Kawasaki Racing Team)

 "2022 a été difficile, mais nous avons relevé tous nos défis de manière positive. Avant tout, nous devions surmonter la grave blessure de Romain et, c'est sûr, il nous a manqué et son impact pendant la première moitié de la saison. Pour Ben, ce fut un voyage parfois solitaire et difficile, donc un grand respect pour lui d'avoir été le seul pilote KRT à de nombreux événements.

Cela a été très gratifiant de travailler avec Kawasaki et de travailler à leurs côtés professionnellement pour la première fois. Nous pensons que notre équipe dispose du personnel et de la structure appropriés, ainsi que du package de soutien de Kawasaki et de nos fidèles sponsors pour se battre pour les victoires!

 Maintenant, nous allons travailler, travailler, travailler et nous concentrer pour améliorer encore l'équipe et nous sommes très heureux de redémarrer en 2023 pour obtenir les résultats dont nous savons que KRT est capable".

 

 Nathalie Fasé – Team Manager F&H Kawasaki Racing

"Maintenant, nous pouvons réfléchir à une belle saison avec Kawasaki. Pouvoir terminer avec Kevin quatrième au Championnat du monde lors de sa première année complète en MX2 est évidemment formidable, mais nous avons faim de plus la saison prochaine ensemble.

 Nous avons réalisé un podium gratifiant cette saison, de nombreux holeshots, mené plusieurs courses et enregistré de nombreux résultats dans le top quatre. Maintenant, nous envisageons un bon hiver ensemble et nous sommes très heureux de commencer notre programme d'entraînement avec nos autres nouveaux pilotes. 2023 s'annonce déjà comme une belle nouvelle année en équipe !“

 

Steve Dixon – Team Manager – DRT Big Van World MTX Kawasaki

 "Nous sommes entrés dans la saison 2022 dans l'espoir d'ajouter un autre titre mondial aux trois titres consécutifs que Courtney a remportés sur le KX 250 et également d'amener Mikkel au sommet des résultats avec des podiums.

 Alors que Courtney était absente avec une blessure à la clavicule pendant deux manches, elle a quand même montré à tous qui est la patronne avec des victoires consécutives à bord de son KX250 lors de son retour à la course. Mikkel a réalisé quatre podiums, quelques holeshots, des tours les plus rapides et un style et une vitesse exceptionnels avec son KX250 en MX2. "

 

Steve Guttridge – Kawasaki Motors Europe – Responsable de la planification des courses

 "2022 a été à coup sûr une saison de construction en MX. Une toute nouvelle structure KRT pour le MXGP a apporté de nombreux défis, mais la remontée de Romain après une blessure aussi lourde pour monter sur le podium en Turquie avec une victoire en course a été phénoménale. En MX2 je me suis bien entendu avec Kevin qui est passé de l'EMX et qui s'est immédiatement battu pour les podiums. Sa dernière quatrième place au classement mondial MX2 est tout à son honneur, ainsi qu'à notre équipe F&H Kawasaki Racing. Mikkel chez DRT a créé une combinaison très solide avec plusieurs tours les plus rapides, des holeshots et des podiums au cours de la saison. De plus, au sein de DRT, notre multiple championne du WMX, Courtney, a gagné en Espagne et en Turquie pour terminer la saison 2022 en beauté malgré une blessure antérieure qui l'a écartée. Nous sommes également très fiers de notre équipe française EMX et WMX, Bud Racing, dont les pilotes ; Quentin, Eddie et Amandine placent leurs KX250 en tête du peloton semaine après semaine. Vivement 2023 !"