PUB

5 minutes avec Jordi Tixier "Cette année nous allons attaquer le premier GP avec une moto performante"

Auteur d'une excellente fin de saison sur le championnat du monde MXGP 2019, Jordi Tixier a également intégré l'équipe de France lors du dernier motocross des nations à Assen (Pays Bas) en septembre dernier. Jordi est également parti à Las Vegas en octobre pour s'attaquer à la prestigieuse Monster Energy Cup ou il a été victime d'une lourde chute qui a empêché le pilote VHR de s'aligner pour le reste de la soirée, avant de rouler devant son public le week-end dernier au supercross de Paris. Jordi Tixier revient pour MX24 sur sa saison 2019, le motocross des nations, la Monster Cup et les objectifs pour 2020!

Jordi peux tu nous faire un bilan de ta saison MXGP? 
Un bilan positif avec le team et mon entourage, nous sommes parti de zéro, que ce soit au niveau du moteur et des suspensions. Notre objectif étais de progresser toute l’année, c’est ce que nous avons fait et au final nous terminons dans le top 8 presque à toute les manches.

Tu reviens très fort en fin de saison quel a été le déclencheur? 
Comme je l'ai dit dans la première question , nous avons progressé toute l’année. Vers les derniers GP nous avions une moto vraiment top, j’ai aussi travaillé sur mes points faibles qui étaient un peu mieux en fin d’année.

Un mot sur ce motocross des Nations? 
 Encore une expérience de fou. Nous avons passé une super semaine . La course n’étais vraiment pas facile avec les conditions . Les Hollandais étais plus fort il ne faut pas ce mentir . Mais nous avons tout donné et nous aurions mérité ce podium. Les 3 pilotes ce sont donné à 200% jusqu’au dernier tour. Après nous pratiquons un sport mécanique, et ce week-end la mécanique en a décidé autrement.

Peux tu nous parler de ce séjour aux US ? Tu semblais vraiment bien cette année pour attaquer la Monster Energy Cup, malheureusement une chute vient tout arrêter. Les médecins ont refusé que tu disputes la soirée mais tu te sentais comment toi après la chute? 
Un séjour fantastique, le patron du team (Bruno Verhaeghe ) à une maison là-bas, du côté de Lake Elsinore. Nous étions comme à la maison. Tu te lèves le matin à 7h , 9h au terrain et tu roules jusqu'à 13h . Après tu as l’après midi pour te relaxer, petit coup de sport, visites... Les terrains son vraiment différent de chez nous et il faut du temps pour s'habituer. Tout est très raide là-bas. Les gens sont vraiment cool. Sur les terrains les pilotes se parlent, rigolent. J’ai beaucoup aimé cette ambiance durant les entraînements. Ça nous a aussi permis de voir de nouvelle choses à améliorer sur notre moto ainsi que sur mon pilotage et nous avons bien bossé pendant 2 semaines. Nous sommes arrivés à la Monster Cup avec l’idée de se faire plaisir. C’était vraiment le cas avant cette très grosse chute, sur un enchaînement très chaud (ils ont fini par le casser pour le modifie ), c’est dommage parce que le feeling était bon. Mais je croise les doigts pour une nouvelle participation l’année prochaine!


Quel est ton programme de cet hiver? 
Tout d’abord les SX, nous avons participé au supercross de Paris le week end dernier (Une bonne performance) et nous avons Genève le 6 et 7 décembre. Le SX est une discipline que j’adore et où je prend beaucoup de plaisir, c'est pour ça que chaque année je me régale même si ma période “ off “ est décalée. Juste après Genève nous allons faire une petite pause avant de reprendre fin décembre pour être prêt pour la saison 2020.

Comment ça se passe au sein du team VHR, l'ambiance semble bonne et te correspondre? 
Bruno et mon père se connaissent depuis très longtemps et ils sont amis de longue date. Dans la jeune carrière Bruno m’avais déjà aidé en créant un team. Ces dernières années de GP ne ce sont pas passés comme je le souhaitais, avec des ambiances dans certains teams qui ne me correspondaient pas. Bruno m'a pris dans son équipe à une période critique de ma carrière et ça m’a permis de remonter la pente et de me remettre sur les railles. L’ambiance est familiale, nous avons de très bonnes motos, rien à dire. J’ai une équipe qui est top autour de moi avec mon père, mon mécanicien, ma copine, mon frère et ma mère qui sont derrière moi à 100% pour m’encourager, mes amis ... Merci à tous!

Tes objectifs pour la saison prochaine? 
L’année dernière nous étions partis de zéro. Donc l’objectif était de progresser, cette année nous allons attaquer le premier GP avec une moto performante directement. Donc intégrer le top 10 directement est un bonne objectif et ensuite progresser tout au long de l’année. Une saison MXGP c'est très long!