PUB

Antonio Cairoli dévoile 5 conseils pour réussir dans le motocross !

Avec neuf titres mondiaux en motocross ses connaissances ne sont plus à prouver pour Antonio Cairoli. L'italien partage certains de ses meilleurs conseils pour devenir un gagnant.

Avec neuf titres mondiaux de motocross et près de 100 victoires de GP, Tony Cairoli est déjà une légende du sport. L’Italien trentenaire est également l’une des stars les plus sympathiques du circuit MXGP, reconnu pour sa personnalité et son accessibilité.

Alors, comment une personne obtient-elle autant de succès et parvient-elle à rester aussi solide? Voici ce que le champion sicilien a souligné quand nous lui avons demandé...

1.La préparation !

Partir au combat en sachant que vous avez fait tout ce que vous pouviez pour vous préparer vous procurera une paix intérieure et cela fera des merveilles pour votre confiance sur la ligne de départ.

"Au début, c'est facile pour personne, même pour les plus grands athlètes, mais vous devez être cool et confiant dans ce que vous avez fait avant la course pour vous préparer", explique Cairoli.
“Avez-vous travaillé dur? Avez-vous fait tout ce que vous pouviez faire? Si la réponse est oui, restez calme, sortez et faites ce que vous voulez, et les résultats viendront un jour!"

2. Suivez vos sentiments

Il est difficile de formuler une science exact quand il est opportun de renforcer votre engagement et de consacrer plus de temps, d’efforts et de ressources à la poursuite de votre choix. En prêtant attention à votre instinct sur les opportunités et le timing, vous pourrez prendre les bonnes mesures.

"Vous devriez le ressentir", explique Cairoli, à propos du moment où il faut prendre au sérieux votre sport. "C’était comme ça avec moi et je devais partir très loin de chez moi, alors ce n’était pas une décision facile à prendre. Je dirais que le bon moment est quand vous sentez que le temps que vous avez déjà pour vous préparer pour les courses n'est pas suffisant pour continuer à progresser, et que vous avez besoin de plus."


3. N'oubliez pas: c'est une passion, pas un travail

Un mantra aussi vieux que le sable de Lommel, mais qui résiste à l’épreuve du temps et en prouve la valeur à maintes reprises. S'amuser va de pair avec la détente et conduit souvent à une amélioration des performances.

"Le conseil le plus important que je puisse donner est d'être motivé et de s'amuser. Tu dois rouler heureux, aimer ce que tu fais et le faire avec passion. Tous les sacrifices que vous faites durant les entraînements sont faits pour une raison, alors ne le considérez pas comme un travail! Mon conseil général? Fais ce que tu aimes, vis ta vie et profites-en!"

4. Écoutez votre corps et votre esprit

Pousser trop vos limites (surentraînement, passer trop de temps dans la bulle de votre réussite et vous inquiéter des compétitions et des courses) est une erreur que même les professionnels les plus expérimentés commettent de temps à autre. Le faire quand vous êtes jeune peut entraîner une perte de passion pour votre sport avant même d'avoir vraiment commencé.

"Écoute ton corps! Ce n’est pas facile, mais c’est le meilleur moyen de se développer et de s’entraîner sainement", déclare Cairoli. "Je n’ai jamais eu de conseils en nutrition ni d’entraîneurs physiques dans ma vie, je l’ai toujours fait seul, en écoutant mon corps et mon esprit. Je sais qu'aujourd'hui, cela peut sembler un peu étrange, mais avec les bonnes personnes autour de moi et un bon métabolisme, je n'ai jamais eu à écouter quelqu'un d'autre que moi. Votre corps et votre esprit savent quand ils ont besoin de se reposer, de faire le plein ou de s'entraîner dur, alors essayez de les écouter!"

5. Votre équipe doit être comme une famille

C’est peut-être l’une des choses les plus difficiles à résoudre, mais le temps consacré à la recherche du "bon montage" qui vous convient le mieux portera ses fruits dans le temps. Avoir un réseau de soutien fiable, et faire partie d'une équipe ou d'une structure qui complète votre personnage et vos valeurs, peut faire ou défaire une carrière.

Cairoli fait partie de l’équipe de Claudio De Carli depuis 16 ans et a obtenu avec eux ses neuf titres mondiaux…

"C’est un point clé. Avoir les bonnes personnes derrière vous peut faire une énorme différence. À mon arrivée dans la famille De Carli, j’ai franchi une étape décisive dans ma carrière. Ce n’est pas facile mais c’est vraiment important de trouver les bonnes personnes."