PUB

La réponse de Michele Cervellin sur l'annulation de son titre Italien 2019

Début de semaine nous vous annoncions l'annulation du titre de champion d'Italie Prestige 2019 de Michele Cervellin après une violente attaque lors du départ de la superfinale début octobre. Le pilote Italien revient sur cette annonce.

"J'ai été disqualifié et je n'ai pas gagné le championnat italien 2019. Qu'en pensez vous? Mieux vaut gagner sur la piste ou gagner sur une table?Pour être honnête la seule chose qui me rend malade, c'est la façon dont les gens pensent que j'ai pris le départ avec l'intention de faire tomber mes adversaires."

"La photo prise lors de l'avant-dernière course de la saison vous montre que si il y a quelqu'un qui a l'habitude de manquer de respect depuis des années et des années, ce n'est certainement pas moi. La signalisation "NON RESPECT" est révélatrice de l'esprit avec lequel le plaignant a toujours l'intention de faire concurrence." (photo 1,2)




POUR CEUX QUI NE COMPRENNENT PAS

"Dans les départs de motocross, nous sommes très proches les uns des autres, nous nous touchons souvent et par conséquent nous tombons si il y a un contact. Dans mon cas, à la sortie de la grille, j’ai réussi à obtenir un départ plus rapide et, comme à chaque départ où je peux bien tirer, j’ai essayé de prendre immédiatement la trajectoire la plus rentable en me resserrant vers le premier virage (à droite) afin de ne pas laisser d'espace pour ceux qui auraient pu se glisser à l'intérieur. Je suis entré en contact avec mon adversaire direct qui a été à son tour serré sur son coéquipier (photo 3)."



"Je me suis retrouvé accroché et par conséquent j'ai perdu le contrôle, j'ai été tiré vers la droite également, risquant même de tomber." (photo 5)


"Oui, je pourrais faire appel mais je perdrais du temps et de l'argent. La partie gagnée par les avocats n'est pas ce à quoi j'aspire. Dorénavant ça sera amusant de voir combien de plaintes vont désormais se présenter dans des situations similaires.

Le championnat italien a pris fin et je termine bien, malgré une grave blessure au poignet pour laquelle j'ai été arrêté pendant plus de deux mois. Je suis vraiment content. Maintenant, je vais consacrer plus de temps à ma rééducation pour soigner rapidement mon poignet.

Cette disqualification et les mauvaises observations ne font que me motiver encore plus pour débuter la saison prochaine de la meilleure façon possible."