PUB

Les confidences de Romain Febvre et Clement Desalle après l'épreuve de Riola Sardo

Le Monster Energy Kawasaki Racing Team était de retour à la compétiton ce week-end en Sardaigne avec Clément Desalle et Romain Febvre.

Cinq semaines avant la manche d'ouverture du Championnat du Monde FIM MXGP, plusieurs équipes majeures étaient présentes sur le championnat International Italien, la première occasion de la saison de rouler dans des conditions de course, c’était la première fois que cette course faisait partie de la préparation hivernale du KRT et s’est avérée un shakedown utile. Clément Desalle a connu une solide remontée pour terminer quatrième de la course MX1, établissant des temps au tour similaires à ceux du leader sur la piste sablonneuse de Riola Sardo, Romain Febvre s'est contenté de retrouver des sensations sur la piste car il ressentait les effets inévitables de douleurs aux avant-bras après la longue pause hivernale. Aucun des deux pilotes n'a obtenu un parcours sans faute dans le premier virage du départ de la Superfinale, les 450 ayant reçu les grilles extérieures et chacun ayant utilisé la course à des fins d'entraînement, L'équipe participera à une autre course à Lacapelle Marival en France le mois prochain alors qu'elle poursuit sa préparation pour les championnats du monde qui débutera à Matterley Basin dans le sud de l'Angleterre le 1er mars.

Clément Desalle "C'était bien d'être de retour derrière une grille de départ, et c'était top de découvrir une piste agréable et naturelle ici en Sardaigne. Mon départ a été décent, j'étais sixième et je suis revenu quatrième avec une bonne sensation sur la moto. Je me sentais bien physiquement et j'ai pris du plaisir sur la moto. Le début de la superfinale a été difficile car j'ai dû éviter plusieurs pilotes qui ont chutés, maintenant, nous continuerons à travailler en Belgique et en Espagne, plus une course à Lacapelle Marival avant les GP."

Romain Febvre "C’est une grande sensation de reprendre la course après une si longue pause! Je savais en venant ici que j'allais devoir travailler sur ma vitesse mais c'est normal à ce stade de la saison. Physiquement, j'allais bien même si j'ai souffert des avant-bras dans la première course, puis dans la deuxième, c'était du carnage au premier virage. J'ai fait une petite erreur pendant la course mais ma vitesse revenait tout au long de la journée. Je sais sur quoi je dois travailler et depuis le début de l'année, je peux m'entraîner tous les jours sur la moto, donc nous resterons ici en Sardaigne pendant quelques jours avant de nous diriger vers notre dernière course de préparation."

François Lemariey (manager de l'équipe KRT) "Nous continuons à construire notre préparation car Clément et Romain devaient récupérer de leurs blessures de 2019 pendant les premières semaines de l'hiver mais nous n'avons jamais cessé de travailler à l'atelier, la KX450-SR était complètement nouvelle l'année dernière mais nous la connaissons parfaitement maintenant et pouvons travailler sur les détails avec KHI au Japon pour fournir le meilleur matériel à nos pilotes. Nous avons deux excellents pilotes, nous voulons leur donner toutes les facilités pour qu'ils puissent se concentrer sur la course et jusqu'à présent tout va dans le bon sens; plusieurs nouvelles personnes dont Jacky (Vimond) et un physiothérapeute se sont joints à l'équipe cet hiver. Nous avons testé avec Clément en décembre et il était content de l'évolution de la moto et nous venons de terminer nos tests avec Romain en Sardaigne la semaine dernière. Il est également satisfait de la moto et maintenant ils savent tous les deux ce qu'ils doivent faire pour être prêts pour les premiers GP de la saison."