PUB

Josse Sallefranque "Nous avons eu plus de temps que l’an passé pour tester la moto et la faire évoluer"

Le team Honda France SR Motoblouz attaque sa seconde saison, puisqu’après le sable c’est le Motocross qui est à la une de l’actualité pour l’équipe dirigée par Josse Sallefranque. Le Mondial 2020 s’ouvre en effet ce weekend en Grande Bretagne, ou Jeremy Van Horebeek et Valentin Guillod sont engagés dans la catégorie reine du MXGP.

Un pilote l’an passé, deux cette année, le team franchit chaque année de nouvelles étapes et ce jeudi c’est une nouvelle structure que les mécaniciens ont dépliée dans le paddock Britannique, aux côtés des autres teams Honda. Pour Jeremy comme pour Valentin et le staff technique du team le programme des dernières semaines a été assez dense, avec plusieurs séances de testing au programme afin d’aborder ce premier GP dans les meilleures conditions. « Tout s’est bien passé pour Jeremy, qui va arriver au premier GP mieux préparé que l’an passé même si le Touquet reste encore frais dans les mémoires et organismes, » confie Josse sous le soleil Britannique. « Nous avons eu plus de temps que l’an passé pour tester la moto et la faire évoluer, en Espagne dans un premier temps puis dans le nord de la France. C’est un peu plus compliqué pour Valentin, qui s’est bien préparé et a bien travaillé pour progresser après une année sans GP, mais qui s’est fait une fracture de fatigue – ou de stress – à la cheville lors d’un footing. Cela a empiré une fois sur la moto, et cela est dur à accepter car il a beaucoup travaillé pour son retour en GP ; il va essayer de rouler ce weekend après douze jours sans moto, ou il n’a fait que de la piscine et du gainage musculaire en accord avec son médecin. » Les prévisions météo du weekend sont mitigées, mais la journée de dimanche devrait être épargnée par les averses.