PUB

Le trio Red Bull KTM Factory est prêt à en découdre à Matterley Basin !

Jorge Prado rejoindra cette semaine ses coéquipiers du MXGP, Tony Cairoli et Jeffrey Herlings, sur la première épreuve du championnat du monde MXGP à Matterley Basin. Le champion du monde MX2 2018 et 2019 a roulé moins de trois semaines depuis sa convalescence après une fracture du fémur, mais il se sent rapide et confiant pour s'aligner derrière la grille ce week-end.

L'Espagnol, l'Italien et le Néerlandais forment sans doute l'une des plus grandes formations de l'histoire de la catégorie avec un total de quinze titres mondiaux. Cairoli, vainqueur de 89 Grands Prix, est toujours en train de retrouver le rythme après une longue convalescence à la suite d'une blessure à l'épaule gauche qui a interrompu sa saison 2019 en juin dernier. Herlings, a connu une solide pré-saison avec d'excellents résultats au Royaume-Uni et en France après une année 2019 perturbée.

Tony Cairoli "Comme toujours, je suis impatient de commencer une nouvelle saison. Je ne suis pas en forme actuellement mais je m'améliore chaque semaine et je travaille toujours sur mon épaule. Je m'attends à toujours être sur le podium, c'est mon objectif ."

Jeffrey Herlings "2019 a été la pire année de ma carrière et j'en ai tiré des leçons. Mon objectif cette saison est de participer aux vingt courses et d'essayer de me battre pour le championnat. Ma mentalité est différente. Je pense que je ne dois plus gagner chaque course. Si je peux monter sur le podium, c'est très bien. Matterley pourrait être difficile avec le temps, mais c'est une excellente piste pour commencer l'année et c'est presque un soulagement d'être là en bonne santé et prêt."

Jorge Prado "Je suis vraiment heureux de pouvoir être à Matterley et j'ai pris la décision de m'aligner afin de pouvoir récupérer des points qui pourraient être importants d'ici la fin du championnat. Je sens que je dois être là. Je travaille très dur depuis que je me suis fait opérer pour pouvoir m'aligner sur cette course. Je ne prendrai aucun risque. Je suis sur la moto depuis deux semaines donc je ne m'attends à rien. Après une pause de deux mois, seulement deux semaines de préparation, c'est peu. J'ai senti que je pouvais rouler un peu plus fort ces derniers jours. L'équipe est super contente que je sois là. Je commence ma carrière MXGP de manière compliquée, mais j'espère qu'après quelques manches, je me sentirai mieux et je pourrai m'entraîner plus."