PUB

5 minutes avec Antonio Cairoli après le MXGP Citta di Mantova


Pour Antonio Cairoli, s'attaquer au Grand Prix de Citta di Mantova à peine deux jours après s'être cassé le nez et ne pas perdre de points face à Tim Gajser, ce n'est que positif. Son nez a causé des pertes d'équilibre et d'autres problèmes. Cairoli explique tout cela dans cette interview exclusive de MX Vice, en plus de parler franchement de la piste ici à Mantoue. Beaucoup de trucs intéressants du multiple champion.  

4-4 sur la journée, je pense, que c'est une bonne journée étant donné que vous vous êtes cassé le nez dimanche, il y a moins d'une semaine. Vous n'avez perdu aucun point contre Tim. Vous n’avez pas gagné, mais il y a un long chemin à parcourir. Je pense que vous pouvez être satisfait de ce GP?

Ouais, c’était il y a seulement deux jours, j’avais ce gros visage et j’ai beaucoup de mal à respirer. Je ne peux presque pas respirer par le nez. Mon oreille est coincée aussi. J'ai perdu un peu d'équilibre aussi. Quand je dois pousser, ma fréquence cardiaque est élevée. Je me sens un peu étourdi tout le temps. Je dois ralentir tout le temps. D'une certaine manière, je suis heureux. La douleur n'était pas trop due aux lunettes avec le casque, donc c'était déjà une bonne chose. Normalement, sinon, je devais porter un appareil dentaire ou quelque chose comme ça. Dans l'ensemble, je suis content. Nous n'avons pas gagné de points, mais nous n'avons pas non plus perdu de points. C’est positif.


Compte tenu de ce problème, j'ai pensé que vous alliez peut-être avoir une baisse de régime à la fin des manches.

Non. Pour être honnête, je n'étais pas fatigué. Je ne pouvais pas non plus augmenter l'intensité, car si ma fréquence cardiaque est un peu trop élevée, je commence à me sentir un peu étourdi et pas bien. Je dois contrôler cela un peu. La vitesse était bonne. J'ai pu terminer sans trop de problèmes. Le plus important était de ne plus chuter et de ne pas prendre de risques, car cette piste est très difficile. La façon dont ils préparent n'est pas la meilleure façon. C’est assez sommaire. Nous avons vu beaucoup d'accidents. Je pense qu'ils ont fait trop de sauts, il y a des petits sauts partout, des vagues et tout ça. Vous pourriez normalement trouver le moyen de passer sur cette piste tout le temps, et maintenant nous voyons deux courses qui sont presque les mêmes du début à la fin.


Donc il y a le problème de la préparation et la suppression de certains des sauts?

Ce terrain se compacte très facilement et vous avez ce problème où vous avez des bosses acérées, en plus des ornières bâclées dans les virages avec toutes les bosses à l'intérieur. Si vous entrez dans l'ornière, vous ne pouvez même pas la traverser. Je pense qu'ils devraient préparer un peu mieux. C'est ce que je suggère aussi, mais ils n'écoutent pas trop. J'ai quelques années d'expérience je pense. J’aime bien quand c’est difficile, mais j’aime aussi la sécurité.


Vous avez dit dimanche que vous avez beaucoup parlé à l'équipe de piste pour lui proposer des idées, des opinions et tout ce que vous voyez.

Ouais. J'essaye de parler beaucoup, mais ce n'est pas facile. Tout le monde veut montrer qu'il a une bonne expérience. Nous avons vu beaucoup de plantages, malheureusement, et je suis triste de dire la plupart du temps que c’est à cause de la piste, ces plantages. Je ne veux pas me plaindre, car j’aime les pistes rugueuses. Je les ai toujours aimés dans ma carrière. Le seul problème est que le circuit doit être difficile, mais il doit être fait également pour que nous puissions toujours rouler avec la technique. Pas seulement des bosses rapides et pointues sur une piste comme celle-ci, où vous avez la possibilité de faire un superbe circuit.


En parlant de préparation de piste, dimanche, il semble que nous allons avoir quelque chose de complètement différent. De fortes pluies sont prévues pour vendredi, samedi et dimanche. Pensez-vous que cela vous aidera avec vos problèmes d'oreille et de nez? Évidemment, cela va ralentir le rythme. Je suppose que l'équilibre sera encore plus important.

Je ne sais pas. J’espère que mon équilibre reviendra le plus rapidement possible, car si c’est comme l’année dernière, vous avez besoin de beaucoup d’équilibre avec la boue et les nombreuses ornières. Bien sûr, la condition physique est un peu plus facile quand c'est boueux comme ça. C'est un peu plus lent. Vous faites juste une sorte de croisière. Le départ sera bien sûr encore plus important que maintenant. Nous verrons. J'aime la boue, mais j'aimerais bien sûr voir une belle course sans boue et une belle piste.