PUB

Eli Tomac et Justin Cooper s'imposent à Thunder Valley


Le championnat de motocross Lucas Oil Pro, a fait son voyage annuel au plus haut niveau de toute piste de motocross professionnel au monde à Thunder Valley Motocross Park pour l'avant-dernière manche de la saison 2020. Des températures automnales parfaites ont permis des conditions idéales au WPS / FLY Racing Thunder Valley National, où le favori de la ville, Eli Tomac (Monster Energy Kawasaki), s'est imposé pour la deuxième fois en trois ans à son National. Dans la catégorie 250, Justin Cooper de Monster Energy / Star / Yamaha Racing a décroché sa première victoire de la saison.

Alors que la grille est tombé sur la première course de la catégorie 450, c'est Adam Cianciarulo (Monster Energy Kawasaki) qui a signé son cinquième Holeshot MotoSport.com avec Chase Sexton du Team Honda HRC juste derrière lui alors que Zach Osborne (Rockstar Energy Husqvarna Factory) Racing se classait troisième. Avec une piste dégagée, Cianciarulo a été en mesure de construire rapidement un avantage de plusieurs secondes qu'il a ensuite géré dans la partie médiane de la course. Pendant ce temps, Sexton s'est débarrassé d'Osborne pour affirmer sa deuxième place.

Alors que la seconde moitié de la course avançait, Sexton a pu gagner du terrain sur Cianciarulo et est arrivé à moins de deux secondes de la tête. Cependant, Cianciarulo a répondu et a réussi à stabiliser l'avance. À moins de cinq minutes de la fin, Cianciarulo a évité de justesse une chute en perdant brièvement le contrôle de sa Kawasaki, ce qui a permis à Sexton de se rapprocher à mois de deux secondes. Une fois de plus, Cianciarulo a creusé profondément en réponse et a pu reconstruire son avance à sa plus grande marge. Derrière, Tomac, qui a commencé sixième, a pu retrouver Osborne et faire la passe pour la troisième place.

Cianciarulo a filé tranquillement vers sa quatrième victoire de la saison en manches, franchissant la ligne d'arrivée avec 2,6 secondes d'avance sur Sexton, Tomac troisième. Osborne a suivi en quatrième position, Justin Barcia (Monster Energy Yamaha Factory Racing) complétant le top cinq.

Le peloton de la catégorie 450 s'est aligné pour la dernière course de la journée et, alors que les coureurs quittaient le premier virage, c'était Marvin Musquin (Red Bull KTM Factory Racing) qui a obtenu le Holeshot MotoSport.com devant Cianciarulo, qui a rapidement appliqué une pression et a sauté en tête, suivi par Osborne en deuxième position. Musquin a continué à perdre du terrain avec Max Anstie qui est parvenu à prendre la troisième place avant de se faire remonter par Tomac.

Après un premier tour chargé, Cianciarulo a réussi à à prendre un avantage d'une seconde et demie sur Osborne, tandis que Tomac a repris la troisième place. Les trois premiers avaient quelques secondes d'intervalle, et Tomac a commencé à faire pression sur Osborne, prenant avec succès le contrôle de la seconde place à un peu plus de 10 minutes après le début de la course. De là, Tomac a continué à regarder devant lui et a commencé à faire le déplacement sur son coéquipier pour la tête. Sous les encouragements de la foule locale, Tomac a réussi la passe et a pris le contrôle de la course.

Une fois devant, Tomac a lâché les cheveaux et a rapidement creusé l'écart. Ensemble, le tandem Kawasaki s'est ensuite éloigné d'Osborne. Le rythme des trois premiers était si impressionnant que les leaders ont terminé avec plus de 10 secondes d'avance sur le quatrième à la mi-course. Avec une poignée de temps restant au chronomètre, il semblait que Tomac avait la victoire en main, mais sa place a ralenti alors qu'il semblait faire face à un problème sur sa moto, ce qui a permis à Cianciarulo de se rapprocher. La baisse de régime de Tomac a été bref et il s'est repris pour reconstruire son avantage.

Avec Tomac de retour à la vitesse supérieure, gérant une avance d'environ cinq secondes, Cianciarulo a été contraint de faire face à une certaine pression d'une attaque tardive de Osborne, troisième. Les rivaux du championnat étaient à quelques longueurs de moto les uns des autres lorsque Cianciarulo a failli s'écraser après que sa moto ait décollé maladroitement lors d'un saut. Il a gardé sa Kawasaki sur deux roues, mais cela a permis à Osborne de prendre la deuxième place. Quelques tours plus tard, Cianciarulo a mis une dernière charge pour rattraper et dépasser Osborne. Cianciarulo est venu à l’intérieur sur l’une des sections en descente de la piste, mais n’a pas pu ralentir suffisamment la moto, ce qui a provoqué un léger contact entre les deux qui a momentanément éloigné Cianciarulo. Devant, Tomac a terminé en force pour remporter sa deuxième victoire de manche de la saison par 8,9 secondes sur Osborne, avec Cianciarulo en troisième.

Tomac (3-1) et Cianciarulo (1-3) ont terminé avec des scores de manches identiques, les laissant à égalité au sommet du classement général. Cependant, en raison de sa victoire dans la course finale, Tomac a remporté sa deuxième victoire de la saison et la 25e victoire de sa carrière. Cela signifiait également le premier doublé 1-2 pour le duo Monster Energy Kawasaki. Osborne a complété le podium du général en troisième position (4-2).

"Une journée tellement cool ici au Colorado. Je suis tellement content d'avoir pu revenir ici cette saison", a déclaré Tomac. "J'ai finalement eu une course où je me sentais moi même. Dans la première manche, j'étais hors de portée (des leaders) au début, mais dans la deuxième manche, j'étais beaucoup plus proche de l'avant. J'ai eu un problème d'embrayage, mais ça été. Nous en avions vraiment besoin de cette victoire. J'ai fait des tests ces derniers temps, donc ça fait du bien de passer une journée comme celle-ci et de revenir au top. "

Osborne a perdu cinq points sur Cianciarulo dans le championnat et va maintenant entrer dans l'épreuve finale avec une avance de 24 points au classement, cherchant à obtenir son premier titre dans la catégorie reine.

"Dans la première course, j'ai été gêné par un autre pilote dans le deuxième virage et mon pied s'est vraiment coincé. Plus j'allais, plus je pouvais le sentir", a expliqué Osborne. "J'ai fait masser mon pied avant la deuxième course, puis l'adrénaline m'a emporté à partir de là. J'ai eu une accalmie à mi-course là-bas dans la deuxième manche, mais j'ai pu terminer en force et obtenir un bon résultat. Je n’étais pas dans ma zone de confort aujourd'hui, alors j’ai fait un peu de course aux points. Nous attendons avec impatience la semaine prochaine."

La course d’ouverture de la catégorie 250 a commencé avec Mitchell Harrison (Monster Energy / Pro Circuit) en tête, mais il a rapidement cédé la place aux coéquipiers Monster Energy / Star / Yamaha Racing de Shane McElrath et Dylan Ferrandis. Alors que le duo de tête creusait rapidement un écart sur le peloton, la course s'est rapidement transformée en échappée pour l'équipe Star Yamaha alors que Cooper occupait la troisième place. Avec Cooper se rapprochant, Ferrandis a accéléré le rythme et mis la pression sur McElrath pour la tête, réussissant la passe environ 10 minutes après le début de la course. Une fois devant, le Français a pu sprinter avec un avantage de plusieurs secondes. Alors que Ferrandis continuait de renforcer son avance, la bataille pour la seconde s'est intensifiée entre McElrath et Cooper, juste après la mi-course de la course, Cooper a rapidement doublé son coéquipier et a cherché à réduire le déficit sur Ferrandis.

Devant, Ferrandis a réussi à maintenir une marge confortable sur Cooper le reste du temps pour assurer sa huitième victoire en manche de la saison avec 5,3 secondes sur Cooper, McElrath assurant un triplé 1-2-3 pour Yamaha. Jeremy Martin de GEICO Honda a suivi en quatrième position, tandis que son coéquipier Hunter Lawrence a complété le top cinq.

Alors que le peloton sortait de la grille pour démarrer la seconde manche, c'était Cooper qui était parti avec le MotoSport.com Holeshot, suivi de ses coéquipiers Jarrett Frye et McElrath, McElrath passant devant Frye pour la deuxième place. Ferrandis a débuté en dehors du top 10 tandis que son principal rival au championnat, Martin, a pris rapidement la troisième place. Martin ne s’est pas arrêté là. Il a maintenu sa poussée vers l'avant et a fait la passe sur McElrath pour la seconde place avant d'attaquer Cooper pour la tête. Alors que la bataille pour la première place prenait forme, Ferrandis s'était frayé un chemin à l'entrée du top cinq.

Cooper a répondu à la pression et a maintenu la tête. Derrière eux, Ferrandis a rencontré un malheur lorsque deux pilotes devant lui se sont percutés emmenant au sol Dylan. Le leader du championnat est remonté sur sa moto et a réintégré rapidement la course, mais a dû rattraper quelques positions perdues à partir de la 10e place. De retour à l'avant, Martin s'est rapproché de Cooper juste après la mi-course. Le duo de tête s'est à nouveau engagé dans un combat fougueux, où Cooper a repoussé pratiquement tous les mouvements de Martin et a réussi à reconstruire son avantage après plusieurs tours de course serrés.

Au fil du temps, l'attention s'est portée sur la bataille pour la troisième place, qui s'est transformée en un combat à trois entre McElrath, Lawrence et Ferrandis, qui a réussi à se battre après son premier incident. Lawrence a été agressif en essayant de garder Ferrandis à distance. Ferrandis a finalement conservé la quatrième place et a ensuite fait une passe impressionnante sur Lawrence pour prendre le contrôle de la troisième position. Devant, Cooper a pris une marge de plus de cinq secondes et a poursuivi sa première victoire en manche de la saison, suivi de Martin en deuxième et de Ferrandis en troisième après une course magnifique.

La deuxième victoire en manche a suffi à mettre Cooper au sommet du classement général (2-1) pour sa deuxième victoire en carrière, où il est devenu le quatrième vainqueur de la catégorie 250 cette saison. La fougue de Ferrandis en seconde manche lui a permis de décrocher la deuxième place (1-3), tandis que Martin a terminé troisième (4-2).

Beaucoup de pression était sur mes épaules, mais je suis content que ce soit fini", s’est exclamé Cooper. "Il ne restait plus que deux épreuves, donc c'est le bon moment pour le faire. Je peux maintenant aborder le week-end prochain en me sentant beaucoup plus confiant et chercher à terminer la saison en force. J'apprécie vraiment cet endroit. J'ai de bonnes vibrations ici. Ça fait du bien de remporter une victoire."

L'effort de Ferrandis a porté ses fruits au classement de la catégorie 250 où il a gagné cinq points sur Martin pour porter une avance de 18 points avant l'épreuve finale.

"J'étais en mauvaise position (dans la deuxième manche). Je voulais marquer le plus de points possible, alors j'ai roulé aussi fort que possible", a déclaré Ferrandis. "J'ai pris un mauvais départ, puis j'ai été pris dans un incident. Je ne pouvais rien faire. J'ai juste baissé la tête et j'ai tout donné. Nous avons quand même pu monter sur le podium, donc c’est bon pour le championnat."