PUB

Jorge Prado "C'était mon objectif ici en Espagne"

 


Le MXGP a quitté l'Italie pour la première fois en six épreuves et a visité le tout nouveau circuit Xanadú - Arroyomolinos au sud de Madrid. L'impressionnante installation comportait un terrain technique et de grands sauts, utilisant la légère élévation de la terre naturelle pour créer un temps au tour d'une minute et cinquante secondes. Red Bull KTM n'a pas pu compter sur la présence de Jeffrey Herlings; le Néerlandais a raté un mois de course en raison de son accident au Grand Prix Citta di Faenza et a choisi de subir une petite opération au pied en vue d'une remise en forme complète pour 2021.

 Une journée parfaite pour le rookie MXGP de 19 ans. Prado a réalisé les deux holeshots et les deux manches pour inscrire son premier 1-1 dans la catégorie reine, son sixième podium et son tout premier succès en GP sur le sol espagnol. Prado a échappé à Romain Febvre dans la première course puis a dû résister à la pression de Tim Gajser dans la seconde. Prado s'est finalement éloigné du champion du monde pour atteindre le drapeau à damier avec un avantage de cinq secondes. La cinquième apparition de Prado sur le podium des six derniers Grands Prix signifie qu’il est désormais 4e au classement du championnat et n’est plus qu'à 5 points des trois premiers.

 Le nonuple champion du monde a pris la 16e place aux essais chronométrés. Sa position sur la grille signifiait un mauvais départ dans la première manche et Cairoli remontait à la 7e place. Le Sicilien a réalisé un meilleur décollage dans la deuxième course mais n'a pas pu attaquer les coureurs devant lui sur la piste. Tony s'est finalement contenté de la 6e place et a pris le même résultat dans le classement final. Le # 222 est 2e au tableau des points, avec un retard de 24 points sur Gajser.

Jorge Prado "Exactement ce que je voulais faire aujourd'hui. C'était mon objectif ici en Espagne. Mon premier 1-1 en MXGP! J'ai senti que j'étais le meilleur et j'étais vraiment excité quand j'ai franchi la ligne d'arrivée. La deuxième course était vraiment bonne. Les premiers tours ont été intenses avec Tim et la piste était très technique et beaucoup d'ornières. Il fallait être très précis et fluide, sans erreur. C'était une journée incroyable."

 Tony Cairoli "Un mauvais départ dans la première manche et j'ai réussi à revenir à la 7e place. Ce n’était pas si facile de passer ici mais je ne voulais pas perdre beaucoup de points, alors je devais y arriver. Je n’étais pas trop content, mais le deuxième départ de la course était meilleur. J'ai essayé de faire le deuxième virage de manière agressive mais j'ai bloqué mon genou et cela m'a fait mal pendant un moment. J'ai poussé à nouveau. J'ai perdu quelques positions et en ai gagné mais j'ai fini 6e. Ce n'est pas vraiment un bon week-end mais nous pouvons nous regrouper pour faire un effort dans les six dernières courses. Il y a encore beaucoup plus de points sur l'assiette. Nous allons à Lommel maintenant et beaucoup de choses peuvent se passer dans le sable."