PUB

Le Team Honda France SR Motoblouz s'impose dans le sable de Loon


Le team Honda France SR Motoblouz était sur deux fronts ce weekend, avec d’un côté la onzième épreuve du Mondial MXGP à Mantova et de l’autre la première sortie du team ‘sable’ à Loon. Une première convaincante, puisque Nathan Watson s’est imposé dans le Nord.

Mener un programme n’est jamais chose simple, en mener deux de front l’est encore moins mais en s’étoffant l’équipe Honda France SR Motoblouz a mis en place les moyens de réussir sur les deux fronts. Epreuve ‘de rodage’ ne comptant pas pour le championnat des courses de sable, Loon réunissait les animateurs de la discipline hormis Richard Fura blessé à l’entrainement. Pour sa première sortie sur la 450 CRF Nathan Watson a été égal à lui même puisqu’il s’impose dans les trois manches du jour ! De son côté Lars Van Berkel signe deux podiums, dont un lors de la finale ou il se classe troisième derrière Nathan et Jeffrey Dewulf ; troisième pilote en piste, Matheo Miot signe une sixième place pour meilleur résultat et termine dixième de la finale.

La journée fut plus compliquée du côté de Mantova ou les pilotes disputaient un troisième GP en l’espace d’une semaine ; Jeremy Van Horebeek victime de plusieurs chutes y signe son plus mauvais résultat de la saison avec une quatorzième place puis un abandon, alors que Valentin Guillod réalise lui son meilleur GP avec une seizième et une vingtième place.

Josse Sallefranque : « Journée compliquée pour Jeremy qui a chuté à plusieurs reprises, et qui a du se retirer en seconde manche après avoir bien abimé la moto dans sa dernière chute. Valentin est allé chercher des points dans les deux manches et c’est encourageant, on sent une petite évolution. A Loon pour la première sortie dans le sable tout s’est bien passé, cela nous a donné beaucoup de travail puisque nous sommes sur deux fronts en ce moment ; Nathan gagne toutes les manches et Lars termine la journée sur le podium, Matheo a montré de belles choses, la saison est bien lancée! » 

Christophe Meyer : « Nathan fort, égal à lui même, il a su gérer ses courses sur terrain plat (première manche) ou défoncé (troisième manche) pour remporter trois succès. Lars finit troisième de la finale, il a été longtemps deux avant que Dewulf ne prenne l’avantage en fin de course. Enfin Matheo a fait une belle première manche, en bagarre avec Martens, avant de finir la journée sur un top dix. Heureux de voir une Honda s’imposer, maintenant on sait ce que l’on doit travailler avec chacun d’ici aux prochaines épreuves. »