PUB

Josse Sallefranque "Au sein de notre équipe nous avons préparé deux bonnes motos pour s’attaquer au MX2"


Début d’année compliquée pour bien des sportifs, peu voir aucune compétition ne leur ayant permis de s’affronter ! Les pilotes moto n’ont pas été épargnés par les annulations liées au Covid 19, mais fort heureusement l’horizon se dégage et les pilotes du team Honda France SR Motoblouz voient arriver avec soulagement les premières courses.

Ils ont brulé des litres et des litres d’essence, usé des pneus, fait des milliers de kilomètres pour aller s’entrainer mais ils n’ont pas encore eu l’occasion de placer leur machine derrière une grille de départ ! Le 23 Mai prochain, soit tout juste deux semaines avant le coup d’envoi du championnat de France à Ernée (Mayenne) le 6 Juin et trois semaines avant le premier Grand Prix en Russie le 13, Benoit Paturel, Nathan Watson, Matheo Miot et Luca Diserens seront au départ de leur première course de l’année à Crisolles dans l’Oise. Ce ne sera qu’une course nationale, mais pas moins d’une quinzaine de pilotes de GP ont d’ores et déjà annoncé leur présence ! « Nous avions planifié de disputer deux courses de préparation aux Pays Bas et l’épreuve de Lacapelle Marival, mais tour à tour toutes ces épreuves ont été annulées, » confie Josse Sallefranque qui comme son staff se languit de voir ses pilotes en découdre en piste. « Tout le monde attend les courses avec beaucoup d’impatience, que ce soit nos pilotes 450 ou nos jeunes ! Benoit et Nathan ont déjà beaucoup d’heures de roulage à leur actif, Matheo et Luca en ont un peu moins du fait qu’ils ont été blessés en début d’année, mais tous ont bien bossé et ont encore trois grosses semaines pour être fin prêts. Les courses vont nous permettre de voir ou nous en sommes ; l’attente fut longue, et j’avoue que c’est difficile de faire patienter les sponsors, ce n’est pas simple. »

Une saine émulation

En recrutant Christophe Meyer pour s’occuper des pilotes et de leur entrainement, Josse a fait passer un cap au team, lequel s’est agrandit en accueillant Matheo Miot et Luca Diserens. « L’arrivée des jeunes a donné un coup de boost à l’équipe, on travaille désormais avec quatre pilotes sympa dont deux jeunes super motivés et tout le monde se tire, ce qui est un plus. C’est vraiment un bon groupe de travail et j’espère que cela va se concrétiser au niveau des résultats, » poursuit Josse qui travaille main dans la main avec Christophe, lequel connaît parfaitement son travail et veille au quotidien sur les pilotes. Les pilotes sont prêts, les Honda SR Motoblouz également. « Nous avons travaillé avec nos moyens et notre expérience, et je suis confiant. On connaît le potentiel de nos 450, et au sein de notre équipe nous avons préparé deux bonnes motos pour s’attaquer au MX2 ; nos deux pilotes sont de petits gabarits, ce qui est un avantage, et les retours des pilotes sont positifs. Maintenant nous avons hâte de valider tout cela en course, mais j’ai confiance car nous avons pu voir à l’entrainement comment nous nous situons vis à vis de la concurrence. »