PUB

Le 24MX Tour 2022 enchaîne à Gueugnon (71)


Pas de le temps de souffler pour les pilotes et accompagnateurs du 24MX Tour ! Une semaine après des débuts réussis dans le sable de Loon-plage, les voici à nouveau en piste dès ce week-end pour la deuxième épreuve des Championnats de France motocross Elite MX1, Elite MX2, Junior et Espoir. Ils retrouvent pour l’occasion un club qu’ils connaissent bien, le MC Dardon-Gueugnon ayant organisé l’Elite six fois depuis 2010, la dernière en 2018. Ayant en plus assuré les Nations Side-Car et Quad cross l’an dernier, les équipes menées par Jean-Pierre Forest, également Président de la Commission Nationale de la FFM, sont rompues à l’exercice. Le superbe circuit sablonneux de Gueugnon Sainte-Radegonde, très vallonné avec des sauts impressionnants, offre de belles promesses, tant au niveau sportif, qu’au niveau spectacle.


Desprey en embuscade en MX1, Tixier en invité de marque.

Longtemps licencié au MC Dardon-Gueugnon, le double Champion de France en titre Maxime Desprey (GSM Dafy Michelin Yamaha) évoluera dans un environnement familier. Il a bien limité la casse dans le sable nordiste par rapport à son rival direct pour le titre Milko Potisek (Yamaha Drag’on Tek). Le Bourguignon compte douze points de retard sur son dauphin de l’an dernier. Il lui faudra éviter les faux pas, même si la route qui mène vers le titre est encore longue. Potisek a idéalement lancé sa saison et semble en plein forme en cette fin d’hiver. La lutte entre ces deux pilotes promet d’être serrée cette année encore.

Sur un terrain vraiment typé motocross, il faut aussi s’attendre à voir plusieurs pilotes s’exprimer pleinement. Anthony Bourdon (GSM Dafy Michelin Yamaha) et Valentin Guillod (Yamaha Hotsteltter) sont à égalité de points avec Desprey. Bourdon semble en confiance tandis que le pilote GP Suisse privilégie le Championnat de France cette année par rapport au Mondial. Il se présente comme un sérieux client en vue du titre. Le Belge Cyril Génot (Ship to Cycle Honda SR Motoblouz) a lui aussi fait forte impression en ouverture. Reste à savoir s’il sera aussi à l’aise sur la terre que dans le sable. La catégorie reine va être également être animée par ses habituels protagonistes tels que Cédric Soubeyras (Honda CBO), Grégory Aranda (Tech 32 KTM), Nicolas Aubin (OB1Motorsports Husvarna) ou Jimmy Clochet (FR25 Suttel Honda). La surprise pourrait néanmoins venir de Jordi Tixier (KTM). Le Champion du Monde MX2 2014 est engagé pour cette épreuve Elite et roulera sans aucun doute aux avant-postes.


Goupillon en forme en Elite MX2.

En réalisant un doublé en ouverture, le Champion de France en titre de la catégorie Pierre Goupillon a lancé idéalement son Championnat. Sa domination a été écrasante dans le sable de Loon-Plage. Les choses pourraient cependant être bien différentes en Bourgogne. D’abord parce que l’on retrouve une typologie de terrain plus habituelle sur le 24MX Tour. Ensuite parce que trois sacrés clients en vue du Championnat vont faire leur retour. Engagé sur le Mondial dans lequel il émarge actuellement dans le Top 10, Stephen Rubini roule pour le titre également sur la scène nationale. Goupillon va avoir fort à faire avec le pilote Ship to Cycle Honda SR Motoblouz. Quant aux jeunes Quentin-Marc Prugnières (Bud Racing Kawasaki) et Saad Soulimani (VHR KTM), il va être intéressant de les suivre cette année afin de mesurer leur progression en 250 cc après une année d’apprentissage. Et bien sûr les ténors du Championnat seront à Gueugnon comme Bogdan Krajewski (KTM), Calvin Fonvieille (TMX Compétition KTM), Valentin Teillet (737 Performance Gas Gas Oxmoto), ou les jeunes Marc-Antoine Rossi (Tech32 KTM), Simon Depoers (Yamaha) et les coéquipiers du team VHR KTM Xavier Cazal et Scotty Verhaege.


Petit, Giorgessi, Russi face aux plus jeunes en Junior.

Pour leur dernière année dans la catégorie, Adrien Petit (Yamaha), Toni Giorgessi (Gas Gas) et Mathéo Russi ont trusté les Top 3 lors de l’épreuve d’ouverture. Adrien Petit est celui qui s’en est le mieux sorti en réalisant un superbe doublé. Giorgessi a montré une très bonne vitesse mais a manqué de constance pour jouer la victoire, tandis que l’Italien de Tech 32 KTM s’en est sorti à merveille dans le sable. Le Champion de France Espoir 2021 Mathis Valin (737 Performance Gas Gas Oxmoto) n’a pas été en mesure de rivaliser malgré une bonne première manche. Encore en découverte de la catégorie, le pilote de l’Equipe de France 125 cc pourrait bien surprendre en Bourgogne. Tom Brunet (VRT KTM Veritise), qui monte aussi du 85 cc a peiné à se mettre en action et aura à cœur de se rattraper, tout comme Mathis Barthez (Yamaha).


Mano Faure solide leader en Espoir.

Victime d’une violente chute lors de l’épreuve finale du 24MX Tour l’an dernier, et alors qu’il venait juste de remporter sa première manche dans la catégorie, Mano Faure (Husqvarna) revient très fort dès ce début de saison. Il a écrasé la concurrence à Loon-Plage, ne laissant personne prendre sa roue. A 12ans, il se place comme un très sérieux candidat pour le titre. Attention toutefois à un pilote encore plus jeune ! A seulement onze ans, et pour l’une de ses toutes premières courses en 85cc, Slenny Goyer (Husqvarna) est monté sur le podium en affichant une sacrée aisance en piste. Il démontre une belle maturité et avance vite, très vite ! Amaury Maindru (KTM) n’est pas en reste. Deuxième le week-end dernier, il a prouvé qu’il pouvait s’imposer en remportant l’épreuve d’ouverture l’an dernier du côté d’Ernée. Ces trois pilotes étaient un cran au-dessus mais gare à un autre représentant de l’Equipe de France 85cc, Basile Pigois (KTM).