PUB

Jacky Martens "Nous savons que nous avons encore du travail à faire"

L'équipe JM Honda Racing a poursuivi sa préparation de pré-saison lors du motocross de Lacapelle-Marival. Après une performance positive à Hawkstone Park le week-end dernier, la course en France a produit des résultats mitigés. Benoit Paturel était le meilleur pilote JM Honda Racing avec une solide 10e place au classement général dans la catégorie MX1.

En contraste avec le week-end dernier au Royaume-Uni, les conditions météorologiques étaient parfaites à Lacapelle-Marival, à environ 180 km au nord-est de Toulouse. L'ancien vainqueur de GP, Benoit Paturel, s'est classé 8e des qualifications et a montré une bonne vitesse toute la journée. Paturel a fait une bonne première manche, s'est battu avec acharnement dans le top dix pour franchir la ligne d'arrivée à moins de 1,5 seconde du septième, Shaun Simpson. Dans la deuxième manche, le Français a réalisé un mauvais départ. Paturel s'empare de la 11e place. Malheureusement, un petit problème technique a empêché Ben de montrer son potentiel en Superfinale.

La recrue belge de JM Honda Racing, Julien Lieber, a connu une journée difficile en France. Il a souffert d'une blessure au poignet et n'a réussi qu'une 19e place lors des qualifications. Le problème de poignet de Julien a peut-être été aggravé après quelques réceptions durs. Finalement, Lieber a terminé en P21 lors de la première manche, après quoi il a décidé de ne pas s'aligner pour la dernière course MX1. Artem Guryev n'était pas à l'aise avec la piste et n'a pas pu trouver un bon rythme en France. Il est également évident que Artem a besoin de plus de temps pour trouver les bons réglages.

Benoit Paturel "Dans l'ensemble, je dirais que la journée a été plutôt bonne. Pas parfait mais il y a certainement beaucoup de choses à construire! Les deux premières courses de pré-saison ont montré que nous allons dans la bonne direction. Je travaille bien avec l’équipe JM Honda Racing et les choses vont aussi très bien avec mon entraîneur physique Joël Roelants. Maintenant, nous devons continuer de bosser pour le premier GP en Angleterre. L'objectif est de s'améliorer progressivement au fil de la saison. Un grand merci à tout le monde."

Julien Lieber "Je me suis rapidement apperçu que j'avais des problèmes avec mon poignet, qui sont le résultat de la blessure que j'ai eu l'année dernière. Je me suis aligné sur la première manche mais le poignet m'a posé trop de problèmes alors j'ai décidé de ne plus rouler. C'est décevant bien sûr, mais nous verrons comment traiter ce problème de la meilleure façon possible."

Artem Guryev "C'est formidable de faire ce genre de courses avant le début du Championnat du monde. Heureusement, les conditions étaient bien meilleures que le week-end dernier à Hawkstone Park! La Honda est encore nouvelle pour moi, donc travailler avec la moto sur des pistes similaires à une piste GP est très utile. Nous avons certaines choses à peaufiner avec l'équipe, donc ce sera mon objectif jusqu'à ce que nous allions à Matterley Basin."

Jacky Martens "Tout bien considéré, Lacapelle-Marival a été une belle évolution pour nous. Nous savons que nous avons encore du travail à faire, mais c'est exactement pourquoi ces courses de pré-saison sont si importantes. Benoit (Paturel) et Julien (Lieber) n’ont pas été derrière une grille de départ depuis plusieurs mois avant le week-end dernier, il est donc clair qu’ils ont besoin de rythme. Paturel a déjà montré de bonnes choses, ce qui est très encourageant compte tenu des circonstances.

Julien n'a pris aucun risque après qu'il n'était pas à l'aise avec son poignet, j'espère que nous pourrons trouver un bon moyen de traiter cela dans les prochains jours. Pour Artem (Guryev), il y a beaucoup à travailler pour le moment, en plus de cela, la piste de Lacapelle était assez difficile par endroits. Il s'est senti un peu dans le dur après avoir chuté, ce qui a rendu les choses encore plus difficiles. Quoi qu'il en soit, Hawkstone Park et Lacapelle nous ont donné d'excellentes informations; maintenant c'est à nous d'utiliser ces informations de la meilleure façon possible."