PUB

5 minutes avec Justin Cooper "Je suis prêt à rouler et je suis prêt à gagner"

Il y a deux ans, le samedi matin du 6 janvier 2018, Justin Cooper faisait ses débuts en supercross professionnel ce soir-là, le natif de New York avait les yeux écarquillés et, un peu secoué par la nouvelle réalité scintillante de son environnement.

«C'est mon premier supercross professionnel», m'a-t-il dit peu de temps avant le début de l'entraînement. "Je suis ravi d'être enfin là. Je veux acquérir de l'expérience ce soir et voir où j'en suis. J'ai eu la chance d'avoir cette opportunité avec cette équipe Monster Energy / Yamalube / Star Racing et c'est ce dont je rêve depuis que je suis petit. C'est fou d'être enfin là. "

A l'aube de cette nouvelle saison 2020, entretien avec Justin Cooper, installé dans la maison qu'il a achetée en Californie du Sud.

«Qu'est-ce que j'ai eu pour Noël?», A-t-il répondu lorsque je lui ai demandé. "Pas tant. Juste quelques petites choses ici et là. En vieillissant, les choses deviennent plus petites et vous n'en voulez pas autant. Je ne suis pas retourné non plus à New York. Je suis resté ici. Je suis juste resté dans ma maison que j'ai achetée ici. Je me sens comme chez moi. Anaheim 1 n'est pas très loin, donc je veux m'assurer que je suis prêt pour ça."

"C'est mon deuxième hiver ici", a-t-il poursuivi. "C'est bon. J'aime être ici. Mais en ce moment ça ressemble plus à une saison des pluies. Je n'appellerais même pas ça un hiver car il n'y a pas de neige. C'est vraiment différent de mon pays d'origine, mais je m'y habitue. "

C’est alors que la question arrive : «Vas tu rouler à l'Ouest?»

"Surement, mais rien n'est sûr", a-t-il répondu.

De nombreuses personnes impliquées dans l'industrie du supercross américain ont été un peu perplexes face au manque absolu d'informations et de détails concernant les régions 2020. Quels pilotes, quelles équipes s'affronteront dans quels stades, à l'Ouest ou à l'Est?


"Avec chaque équipe, on a l'impression d'être dans les airs", a expliqué Cooper sur le sujet Est / Ouest. "Toutes les équipes attendent à la dernière minute pour dire qui va aller où, ce qui est frustrant pour nous, les pilotes. Ça va être ce que ça va être. Je ne suis vraiment pas intimidé par les autres pilotes de la catégorie 250. Il y a certainement beaucoup de compétition. C'est tout simplement excitant de recommencer à rouler avec tous les gars."

Comme pratiquement toutes les équipes du championnat Monster Energy Supercross alignées dans une semaine, Cooper et l'ensemble de l'équipe Monster Energy / Star Racing Yamaha sont montés dans les collines du côté de l'autoroute 91 (nord et sud). Afin de tester la moto et de se préparer physiquement.

"Nous venons de passer par le camp d'entraînement au cours des derniers mois", a-t-il expliqué. "Le mois de décembre est assez difficile et nous y consacrons beaucoup de temps. Les tests sont maintenant à peu près terminés et nous essayons simplement de nous mettre à l’aise et de nous préparer pour la course."

"Nous sommes vraiment satisfaits de la moto et du reste", a poursuivi Cooper. "Tout s'est bien passé. Nous attaquons la nouvelle saison en douceur. Nous sommes là où nous voulons être et nous nous préparons vraiment au supercross. Depuis le temps que nous avons démarré l'entrainement, je suis impatient de démarrer la saison. J'attends ça avec impatience. C’est bien de prendre du temps libre, mais ça devient ennuyeux. Vous voulez revenir là où vous vous sentez à l'aise et où vous voulez être."



Regardant par-dessus son épaule pour voir où il avait été et voir où il allait, Cooper revient sur  la saison 2019.

"C'était bon. Cela s'est en fait mieux passé que je ne l'avais prévu. Pour ce qui était essentiellement ma saison de supercross en tant que rookie, je ne peux pas me plaindre. C'était bon et cohérent. Il me manquait un peu d'expérience. Mais c'est plus d'apprentissage, vous savez? Vous apprenez de vos erreurs et c'est ce que j'apporte dans cette nouvelle saison. J'ai appris et c'est pourquoi j'entre dans cette année avec une nouvelle confiance et une nouvelle motivation. C’est une nouvelle saison. Je me sens plus confiant. Je me sens plus confiant sur la moto. Je suis plus confiant avec l’équipe. C'est tout simplement mieux cette année. J'ai hâte de sortir et de voir ce que je peux faire. "

Cooper a atteint cinq fois le podium dans la bagarre pour le titre 250SX East Region, et chaque fois qu'il l'a fait, il en a tiré quelque chose. "Chaque fois que je montais sur le podium, c'était presque comme une confiance retrouvée", a-t-il déclaré à propos de sa saison 2019. "Vous ne savez pas où vous vous situez parfois, mais monter sur ce podium, ou même gagner, c'est fou ce que cela peut faire pour la confiance. Plus vous le faites, plus ça devient naturel et plus vous êtes confiant dans ce type d'environnement."

"Fondamentalement, mon objectif est d'être un candidat au titre", a-t-il souligné dans ses objectifs pour 2020. "Je veux me battre pour le titre et je veux être là pour attraper le numéro un si je peux. C’est définitivement le but. J'étais deuxième l'an dernier, donc je vis définitivement pour la plaque rouge. Il en va de même pour beaucoup d'autres personnes.Je vais là-bas pour gagner le championnat. C’est la priorité absolue à ce stade. Vous devez croire que vous pouvez gagner et c'est tout. Vous devez faire confiance à ce que vous faites et quand vient le temps de rouler, vous devez être performant. Je me sens vraiment bien maintenant et je me sens prêt à rouler. Une fois que vous êtes prêt à rouler, l'entrainement ne vous excite pas vraiment. C’est la meilleure façon de le dire. Je suis prêt à rouler et je suis prêt à gagner. "