PUB

Thibault Benistant "Mon prochain objectif est de gagner un GP"


Les pilotes Monster Energy Yamaha Factory MX2 ont dû faire face à quelques déboires à Ernée pour le MXGP de France. Mais Geerts et Benistant ont tous deux fait preuve de beaucoup de résilience et ont envoyé leur YZ250FM sur le podium. Jago a terminé deuxième au général, Thibault – qui a remporté la seconde manche – termine troisième.

Une pluie torrentielle samedi après-midi a transformé le Circuit Raymond Demy en une immense mare de boue, avec toutes ses conséquences. Benistant a réussi à éviter les ennuis et a terminé troisième de la course qualificative. Malheureusement, Geerts a été entraîné dans une chute par un autre pilote dans le premier virage. Il est tombé brutalement sur une autre moto, s'est immédiatement pris l'épaule gauche et s'est rendu directement au centre médical. Comme Geerts fut soulagé lorsqu'il apprit que rien n'était cassé. Le Belge a passé le reste de la soirée principalement avec le kiné de Yamaha.

"Le kinésithérapeute a fait un excellent travail. J'ai encore un peu mal, mais je peux certainement rouler", a déclaré Geerts, juste avant le départ de la première course. Le Belge - qui a dû partir complètement à l'extérieur - a propulsé sa YZ250FM à la 7e place dans le premier virage. A mi-chemin du premier tour, il était déjà en quatrième position.

Et Benistant ? Il n'arrive pas à démarrer sa moto. Ce n'est qu'après 15 secondes qu'il a finalement réussi à démarrer.

Devant, Geerts fait d'une pierre deux coups en dépassant Horgmo et Längenfelder dans le même virage. Le Belge s'est rapidement retrouvé dans la roue arrière de Vialle, mais a basculé et a dû tout recommencer. Dans l'avant-dernier tour, Jago se remettait en lice, mais était trop court sur Vialle.

Pendant ce temps, Benistant avait entamé une impressionnante remontada. Après à peine cinq tours, il était déjà passé de la 26e à la 10e place. Dans la dernière partie de la course, il a dépassé Adamo et Gifting pour la 8e place.

Après son départ raté dans la première course, Beniant avait hâte de prendre un superbe départ dans la seconde manche. Et il l'a fait. L'ancien champion d'Europe était juste derrière Vialle dans le premier virage et a rapidement pris les devants après un joli mouvement dans la partie des vagues. Geerts n'a pas pris le meilleur départ, mais a bien récupéré dans les premiers virages pour remonter en troisième position. Il était sur une lancée et a pris d'assaut Vialle pour prendre la deuxième place. Le duo Monster Energy Yamaha Factory s'est détaché du leader du championnat. Jago s'apprêtait à bondir, mais Benistant ne voulait pas céder la tête devant son public. Thibault a remporté la course et une troisième place au général et Jago pointe à la deuxième place.


#93 Jago Geerts

2e au général – 2e au championnat

"Je suis assez content de ma deuxième place aujourd'hui. Pour être honnête : je ne m'attendais pas à ce résultat après le revers de samedi. Jusqu'où suis-je allé dans la course de qualification ? Cent mètres. Mon départ était plutôt bon, mais tout à coup, quelques pilotes sont tombés et m'ont également sorti. Je suis tombé avec mon épaule sur une moto. Très douloureux. Au début, je craignais une fracture de la clavicule ou de l'épaule. Heureusement, il s'est avéré que rien n'était cassé ou fissuré. Un soulagement. Le kiné de Yamaha a fait un excellent travail samedi soir. Il s'est assuré que je pouvais rouler dimanche. Ma position de départ était trop loin à l'extérieur, mais j'ai quand même réussi à prendre deux bons départs. J'avais une très bonne vitesse et j'ai pu me battre pour la victoire dans les deux courses."


#198 Thibault Benistant

3e au général – 9e au championnat

"Une victoire en course et devant mon public, c'est super. C'était une foule massive. C'est vraiment fou quand je suis descendu de la colline et que je les ai tous vus devant moi. Ils criaient tous et m'encourageaient. Sans aucun doute, une motivation supplémentaire. Ils m'ont aidé à revenir dans la première course. Ma moto a pas voulu démarrer, j'ai quitté la grille quinze secondes plus tard que les autres. C'était mentalement difficile, mais j'ai travaillé dur pour arriver à la huitième place. J'ai pris un bon départ dans la deuxième course et suis passé devant Vialle sur la première section de vagues. Alors j'ai su : cette course est la mienne. Bien que Jago ait continué à pousser jusqu'à la fin. Mais je suis resté calme et intelligent. Mon prochain objectif est de gagner un GP le plus vite possible."